Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agadir enregistre plus de 2,2 millions de nuitées touristiques au premier semestre




Agadir enregistre plus de 2,2 millions de nuitées touristiques au premier semestre
La ville d'Agadir a franchi le cap de 2,2 millions de nuitées durant les six premiers mois de l’année en cours, selon les statistiques du Conseil régional du tourisme (CRT) Souss-Massa.
Les nuitées ont ainsi progressé de 12,22% passant à 2.246.045 contre 2.001.378 pour la même période de l’année dernière.
L’analyse du cumul des arrivées enregistrées durant les six premiers mois de l’année en cours attestent que les touristes français ont réalisé le plus grand nombre de nuitées, soit 522.573 contre 412.592 il y a une année, soit une progression de 26,66%.
Les Allemands arrivent en deuxième rang avec 428.029 nuitées en recul cependant par rapport à la première partie de 2017 alors que ce nombre était de 453.241 tout comme les nationaux qui ont totalisé 310.387 nuitées contre 318.536, soit une baisse de 2,56%.
Les touristes anglais, qui se placent en quatrième position, ont néanmoins passé plus de nuitées, cumulant 305.367 contre 265.493 au premier semestre 2017 (+15,02%).
En termes de classement par unité d’hébergement touristique, les villages touristiques viennent en tête avec 712.806 nuitées suivis des hôtels 4 étoiles (496.429 nuitées) et des hôtels classés 5 étoiles (474.142 nuitées).
Par ailleurs, le taux d’occupation moyen dans les hôtels classés d’Agadir durant cette période a évolué de 6,02, indique le CRT.

Samedi 18 Août 2018

Lu 955 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.