Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Accord de financement entre l’OCP et l’IFC d’ un montant de 100 M$

Renforcer la chaîne de valeur agricole africaine


Libé
Mercredi 30 Juin 2021

Le Groupe OCP, premier producteur mondial de phosphate et leader sur le marché des engrais phosphatés, et la Société financière internationale (International Finance Corporation - IFC) - membre du groupe Banque mondiale, ont signé un accord de financement de 100 millions de dollars (M$) pour renforcer la chaîne de valeur agricole africaine et développer des systèmes alimentaires durables. Ce partenariat contribuera à soutenir les efforts du Groupe visant à consolider ses chaînes de valeur en Afrique, à contribuer au développement économique du continent et à favoriser l’émergence de systèmes alimentaires durables dans la région, indique un communiqué conjoint de l’OCP et de l’IFC, rapporte la MAP. “OCP Africa, filiale du Groupe OCP, s’appuiera sur ce financement à hauteur de 100 millions de dollars pour renforcer sa chaîne logistique et améliorer la disponibilité d’engrais adaptés aux sols et cultures locales, en Côte d’Ivoire, en Ethiopie, au Ghana, au Kenya, au Nigeria, au Sénégal et en Tanzanie”, précise la même source, ajoutant que les fonds serviront également au développement de nouveaux programmes d’accompagnement destinés aux agriculteurs locaux. Outre ce financement, les deux partenaires ont également lancé des projets communs dans les domaines de l’amélioration de la gouvernance d’entreprise et la promotion de la diversité des genres. “Nous continuons de renforcer le partenariat stratégique entre le Groupe l’OCP et l’IFC. L’accord signé aujourd’hui témoigne des valeurs communes et du niveau élevé de confiance que partagent nos institutions. Nous sommes pleinement engagés pour générer une croissance durable et inclusive, tout en maximisant le potentiel des ressources en phosphate”, a déclaré à cette occasion, Mostafa Terrab, Président directeur général du Groupe OCP. “A travers ce nouvel accord, nous pourrons soutenir plus de cultures, plus d’agriculteurs, plus de communautés, plus d’écosystèmes, afin de mieux nourrir la planète. Nous concrétisons ainsi une nouvelle étape dans la réalisation de notre objectif commun de développer une agriculture durable en Afrique, qui permettra au continent de jouer pleinement son rôle en matière de sécurité alimentaire au niveau mondial”, a-t-il souligné, cité par le communiqué. De son côté, Makhtar Diop, directeur général d’IFC, a fait savoir que “ce partenariat avec l’OCP s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’IFC visant à promouvoir l’intégration régionale à travers le soutien au développement d’un champion marocain en Afrique subsaharienne, ce qui créera des emplois et encouragera le transfert de technologies”. A travers ce partenariat, les petits producteurs pourront accéder à des pratiques agricoles intelligentes sur le plan climatique, ce qui leur permettra d’améliorer leur productivité et ainsi leurs moyens de subsistance, a expliqué M. Diop, notant que ceci permettra également aux communautés locales d’être plus résilientes face aux effets du changement climatique. Le Groupe OCP, qui emploie plus de 21.000 collaborateurs, est l’une des plus grandes entreprises du pays et le premier exportateur mondial de phosphate. L’accord s’appuie sur deux partenariats antérieurs, l’un visant à renforcer la filière du riz en Côte d’Ivoire et la filière du mil au Sénégal, l’autre visant à accompagner l’OCP pour l’obtention de la principale certification mondiale des entreprises pour la diversité des genres - EDGE (Economic Dividends for Gender Equality). L’IFC s’engage à combattre la pauvreté et à créer des opportunités en Afrique tout en aidant la région à surmonter les retombées économiques de la crise liée au nouveau coronavirus (Covid-19).


Lu 652 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS