Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abdelfattah Naoum: Guterres a appelé toutes les parties, l'Algérie en tête, à assumer leur responsabilité


Libé
Lundi 24 Janvier 2022

Abdelfattah Naoum: Guterres a appelé toutes les parties, l'Algérie en tête, à assumer leur responsabilité
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé, lors de sa conférence de presse vendredi, toutes les parties au conflit du Sahara marocain, avec à leur tête l'Algérie, à assumer leur responsabilité pour mettre fin sans délais à ce conflit artificiel, a indiqué le politologue Abdelfattah Naoum. Dans une déclaration à la radio d'information marocaine "Rim Radio", M. Naoum a affirmé que le Secrétaire général de l'ONU a non seulement appelé toutes les parties à faire preuve de sérieux et d’efficacité pour parvenir à une solution à cette question, mais a en plus lié ce différend régional aux problèmes de sécurité qui existent dans la région du Sahelo-saharienne. M. Guterres lors de son point de presse s'adressait directement à l'Algérie parrain du front "polisario", qui tente d'entraver le processus onusien visant à mettre un terme à ce conflit qui n'a que trop duré, a-t-il dit. Antonio Guterres, a souligné le politologue, gère en cette phase historique critique les négociations pour mettre fin à ce différend régional sur la base de la résolution 2602 du Conseil de sécurité adoptée le 29 octobre 2021 qui consacre le processus de tables rondes, avec la participation du Maroc, l'Algérie, la Mauritanie et le "polisario", comme cadre unique pour parvenir à la solution politique, réaliste, pragmatique, durable, mutuellement acceptable et de compromis à cette question. Cette résolution, a-t-il ajouté, consacre tout un paragraphe pour louer les efforts, le sérieux et la crédibilité du Royaume, ainsi que la prééminence de l’Initiative marocaine d’Autonomie présentée en 2007 comme seule solution sérieuse et crédible à ce différend.


Lu 411 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p