Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Abbas, de guerre lasse





Abbas s’en va. Il n’en peut plus. C’est de Mahmoud, le président palestinien qu’il s’agit. Il a donc décidé de ne pas chercher à briguer un autre mandat en janvier prochain. Coup de bluff ? ou engagement sérieux et serein ? se demande-t-on, ici et là. Tant il est vrai qu’il est question d’une décision pour le moins inédite dans ce monde arabe qui est le nôtre, du moins. On a toujours eu affaire, plutôt à des présidents qui se font intrôniser  pour  l’éternité. Et même quand les urnes s’en mêlent, c’est pour servir du 99,99% ou presque. Serait-ce là le pourcentage de maso que compterait chaque peuple arabe ? On ne saurait le penser.
Et si Mahmoud Abbas a dû prendre sa décision, c’est qu’il doit avoir déchanté face à  Nétanyahu et consorts, quant aux chances de voir cette paix tant souhaitée prendre forme.
Déçu mais aussi « surpris » comme il vient de le signaler de l’attitude des USA qui, une fois encore, se rangent du côté d’Israël justifiant la poursuite effrénée de la colonisation et faisant d’Al Qods une ville israélienne. C’est du dajà-vu. Avec ou sans un président dont on a cherché à « louer » la couleur ou les origines afro-musulmanes, le résultat est toujours le même.
Même avec un gars du Hamas à la tête des Etats Unis( !), les choses ne sauront changer.
Au fait, que devrait-on garder,  hormis la liesse des représentants des pays arabes de voir l’Assemblée générale de ce machin qu’est l’ONU, approuver le Rapport Goldstone condamnant l’Etat hébreu pour des crimes commis lors de l’agression contre  Gaza ? La suite est attendue au Conseil de sécurité où l’on aura tout loisir d’apprécier un énième veto servi par l’Oncle Sam. 

Mohamed BENARBIA
Vendredi 6 Novembre 2009

Lu 1506 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Novembre 2020 - 17:00 Sagesse et fermeté

Dimanche 11 Octobre 2020 - 18:00 Relance salvatrice

Mercredi 19 Août 2020 - 10:08 ​Diffamation et préméditation