Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aabidine El Ouali: Le plan d'autonomie est la base la plus sérieuse et réaliste pour résoudre le différend autour du Sahara marocain


Libé
Jeudi 13 Octobre 2022

Président de l’“African Forum for Research Studies in Human Rights”

Le plan marocain d’autonomie constitue "la base la plus sérieuse, réaliste et crédible" pour résoudre le différend régional autour du Sahara, a affirmé, à New York, Aabidine El Ouali, président de “l’African Forum for Research Studies in Human Rights”. Intervenant devant la 4è Commission de l’Assemblée des Nations Unies, M. El Ouali a relevé que l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 est la “seule et unique avancée concrète” pour régler ce conflit artificiel, notant que la “seule fausse note” dans ce sens émane du principal adversaire du Maroc, un “pays belliqueux et fortement hostile, qui abrite, entretient et arme un groupe armé à dessein de réaliser ses convoitises hégémonistes dans la région”. “Les efforts sérieux et crédibles consentis par le Maroc aussi bien que le déploiement de la communauté internationale pour régler ce différend ont été sournoisement sabotés, au détriment d’une partie de nos familles retenues, depuis 1975, comme otages dans les camps de Tindouf, dans des conditions insoutenables”, s’est-il indigné. Il a fait observer que les détracteurs régionaux de l’intégrité territoriale du Maroc ont mobilisé leur appareils diplomatiques et militaires, ainsi que leur potentiel économique pour “créer et entretenir un groupe armé au détriment de leur peuple affrontant des pénuries sévères de produits de première nécessité dans le seul objectif irréalisable de briser l’élan de développement tous azimuts du Maroc et d’entamer son image de pays stable contribuant efficacement à la sécurité et à la prospérité du pourtour méditerranéen”. “Les tentatives du pays hôte des camps de Tindouf, l’Algérie, visant à donner un semblant de légitimité à ce résidu de la guerre froide (“polisario”), notamment à travers la mobilisation des extrémistes et des nostalgiques de la guerre froide sous la bannière de prétendus +comités de soutien aux sahraouis+ seront vouées, comme elles l’ont été au passé, à l’échec, car nous les Sahraouis nous savons très bien qui est notre ennemi, nous sommes conscients de ses manigances et nous avons prouvé comme nos parents et nos ancêtres notre engagement dans la défense de notre cause nationale”, a poursuivi l’intervenant dans son témoignage devant la 4è commission de l’AG de l’ONU. Il a par ailleurs indiqué que la participation active des Sahraouis dans le développement des provinces du Sud du Royaume et dans la vie politique, économique et associative, couronnée par l’enregistrement du plus haut taux de participation aux différentes échéances électorales, renseigne “sans ambages” sur leur attachement à l’intégrité territoriale du Royaume et à ses institutions nationales.


Lu 514 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p