Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

57.000 demandes de report des échéances de crédit par les transporteurs touristiques pour 5 MMDH





Le nombre des dossiers de report des échéances de crédit déposés par les transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée a atteint 57.000, totalisant un encours de crédits de plus de 5 milliards de dirhams (MMDH). Un communiqué conjoint du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF), indique qu’au regard du nombre important des dossiers à traiter (plus de 57.000 pour plus de 5 MMDH), les banques et les sociétés de financement ont déployé au niveau de leurs agences dans toutes les régions du Royaume les moyens humains et technologiques nécessaires pour y répondre, rapporte la MAP. Et de rappeler que les transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée ont bénéficié des mesures mises en place par le Comité de veille économique (CVE) notamment le report des échéances de crédit conformément aux critères d’éligibilité prévus par ce Comité. Le GPBM et l’APSF, qui confirment l’application des mesures mises en place par le CVE au profit des transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée, indiquent que plusieurs réunions sanctionnées par des comptes rendus ont été tenues avec la Fédération nationale du transport touristique du Maroc dans un cadre d’échange transparent, serein et responsable sur les problèmes rencontrés en pratique par les transporteurs touristiques en leur apportant les précisions et les propositions de solutions appropriées, fait savoir la même source. “C’est dans ce même esprit que ce dialogue constructif demeure ouvert pour examiner avec la Fédération nationale du transport touristique du Maroc la liste des demandes déposées auprès des organismes de financement concernés et non satisfaites sur la base des critères prévus et publiés par le CVE”, souligne la même source. S’agissant des revendications qui ne concernent pas les membres du GPBM et de l’APSF, elles seront portées à la connaissance des instances du CVE pour examen, conclut le communiqué.

Libé
Mercredi 3 Mars 2021

Lu 228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.