Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

56 candidatures individuelles déposées et accréditées par 16 instances politiques

Elections complémentaires et partielles des Conseils communaux


Libé
Vendredi 19 Novembre 2021

L'opération de dépôt des candidatures au titre des élections complémentaires et partielles, qui doivent se tenir le 2 décembre 2021 pour pourvoir les sièges vacants au sein de Conseils communaux, a été marquée par le dépôt d'un total de 56 candidatures individuelles, dont 12 féminines, accréditées par 16 instances politiques, indique jeudi un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Cette opération, qui a pris fin jeudi à midi, a couvert l'ensemble des sièges concernés par ce scrutin complémentaire et partiel, avec une moyenne d'environ 3 candidatures pour chaque siège, précise le communiqué.

En application des dispositions de la loi organique n°59.11 relative à l'élection des membres des Conseils des collectivités territoriales, un arrêté du ministre de l'Intérieur (n°3267.21), en date du 29 Rabii-I 1443, correspondant au 5 novembre 2021, avait été publié pour l'organisation le 2 décembre 2021 d'élections complémentaires et partielles pour pourvoir 22 sièges dans 22 Conseils communaux, rappelle le communiqué.

Conformément à ce même arrêté ministériel, la campagne électorale débutera à la première heure du vendredi 19 novembre 2021 pour prendre fin le mercredi 1er décembre 2021 à minuit, selon la même source.

Ces élections complémentaires et partielles, poursuit le communiqué, s'inscrivent principalement dans le cadre de l'application à la lettre des dispositions stipulées à l'article 139 de la loi organique n°59.11 précitée, lesquelles prévoient la tenue d'un scrutin pour pourvoir les sièges restés vacants, pour une raison ou une autre, suite à la proclamation des résultats des élections communales générales et ce, dans un délai de trois mois suivant la date des élections générales.

Sur la même base juridique, des élections similaires s'étaient déroulées au cours des trois mois suivant les élections communales générales tenues en 2015. Un scrutin communal complémentaire et partiel avait alors été organisé le 3 décembre 2015 pour pourvoir 17 sièges au sein de 15 Conseils communaux, restés vacants après les élections communales générales du 4 septembre 2015, conclut le communiqué.



Lu 692 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS