Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

5.060 bénéficiaires de l'opération Ramadan à Agadir Ida-Outanane




5.060 bénéficiaires de l'opération Ramadan à Agadir Ida-Outanane
Le nombre de ménages bénéficiant de l'opération de soutien alimentaire Ramadan 1441 au niveau de la préfecture d’Agadir Ida-Outanane s'élève à 5.060, soit une augmentation de 660 familles par rapport à l’année dernière.
Sur ce total, 4.460 ménages bénéficiaires sont issus du milieu rural, alors que le nombre des familles ciblées en milieu urbain est de 600.
Au niveau urbain, l'opération a bénéficié à 112 ménages dans le district urbain Agadir-Océan, 168 familles à Agadir-Centre, 92 familles à Bensergao, 114 familles à Anza et 114 familles à Tikiouine.
Dans le monde rural, l’opération a bénéficié à 1.060 familles issues des caïdats de Drarga, d’Amskroud (800 ménages), d’Aourir (600 ménages), de Taghazout (400 ménages), de Tamri (800 ménages) et d’Imouzzer (800 ménages).
Cette opération, qui vise à apporter de l’aide et le réconfort aux personnes vulnérables et aux familles vivant en situation de précarité, et à réduire les effets socioéconomiques de la crise induite par la pandémie du nouveau coronavirus, cible en particulier les personnes âgées, les veuves et les personnes en situation de handicap issues de toutes les communes de cette province.
Le panier est composé de sept produits essentiels (10 kg de farine, 4 kg de sucre, 250 gr de thé, 1 kg de lentilles, 1 kg de vermicelle, 5 litres d’huile et 800 gr de concentré de tomates). Cette aide se propose de combler les besoins alimentaires des ménages, notamment ceux liés à la période du mois sacré de Ramadan.
En cette période de confinement, la Fondation Mohammed V pour la solidarité et ses partenaires ont dû adapter le dispositif de distribution pour que la sécurité des populations soit garantie. La distribution est effectuée dans le respect des consignes sanitaires et de protection, selon le protocole et les modalités adaptés par les autorités locales.
Elle est assurée par les caïdats dans le cadre d’un comité local qui veille à informer les chefs des familles bénéficiaires et à organiser la remise de l’aide alimentaire directement auprès des foyers, en porte-à-porte.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions pour le lancement de l’opération de distribution alimentaire Ramadan 1441, en faveur de 600.000 familles démunies, dont 459.504 dans le milieu rural.
Dans la continuité de l’élan national de lutte contre les effets du Covid-19 initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et en application des Hautes instructions du Souverain, la Fondation Mohammed V pour la solidarité s’est mobilisée pour l’organisation de la 21ème édition de l’opération Ramadan d’aide alimentaire.
Au vu de ce contexte inédit et conformément aux directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la Fondation a opéré un renforcement des moyens afin d’élargir la couverture des foyers bénéficiaires du soutien alimentaire. L’effectif global a été augmenté à 600.000 foyers (soit 100.000 foyers supplémentaires par rapport à l’édition précédente), pour un investissement global de 85 millions de dirhams (achat des denrées et logistique).
Organisée avec le soutien financier du ministère de l’Intérieur, de la Direction générale des collectivités locales et du ministère des Habous et des Affaires islamiques, et le concours de l’Entraide nationale, du ministère de la Santé, de la Gendarmerie Royale, des œuvres sociales des FAR (DGSS), de la Promotion nationale, des Forces Auxiliaires, des autorités provinciales et locales, cette 21ème édition de l’opération Ramadan suivra le même dispositif de mise en œuvre et de contrôle déployé au niveau des deux comités local et provincial. Ils veillent sur le terrain au suivi de l’approvisionnement des centres de distribution, au contrôle des denrées, à l’identification des bénéficiaires et à la remise des denrées alimentaires.

Oued Eddahab débloque 4,26 MDH
pour faire face au Covid-19


Le conseil provincial d'Oued Eddahab a débloqué une enveloppe budgétaire de plus de 4,26 millions de DH pour contribuer aux efforts visant à faire face aux répercussions du nouveau coronavirus (Covid-19). Une enveloppe de plus de 2,65 MDH a été allouée à l’acquisition de matériel technique et d'un véhicule, d'une valeur de 450.000 DH, au profit du bureau d’hygiène de la commune de Dakhla, a indiqué le conseil dans un communiqué.
Le conseil a consacré également 1,10 MDH à l'acquisition de produits de santé et de stérilisation, précise la même source, faisant état de la mobilisation de 50.000 DH pour l’achat du carburant des véhicules relevant du secrétariat général et des services de sûreté de la province.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mobilisation de toutes les composantes de la société marocaine en vue de prévenir les risques de transmission de cette pandémie et d'atténuer ses répercussions socioéconomiques.

Béni Mellal se dote d’un nouveau centre régional d'hémodialyse
    
Un nouveau centre régional d’hémodialyse a été inauguré, mardi à Béni Mellal, pour acueillir les patients hémodialysés infectés au nouveau coronavirus (Covid-19). Le nouveau centre qui devra couvrir les 5 provinces de la région de Béni Mellal- Khénifra, et qui s’inscrit dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation du Covid-19 a été inauguré par le wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, gouverneur de Béni Mellal, Khatib El Hebil.
Ledit centre a été équipé en matériel et dispositifs médicaux nécessaires, dans une démarche proactive qui vise à offrir un centre régional pour la prise en charge des patients atteints d'insuffisance rénale suspectés d’être porteurs du Covid-19.
Fruit d’un partenariat entre le conseil de la région, l'Initiative nationale pour le développement humain, le ministère de la Santé et l’Association de Béni Mellal- Khénifra d’hémodialyse, le nouveau centre régional vient renforcer l'offre de soins dans la région en améliorant les infrastructures de santé régionales dans toutes les spécialités, et en fournissant un centre dédié à la prise en charge des patients atteints d'insuffisance rénale susceptibles d’être positifs au Covid-19.
 L'ouverture de cette structure de santé a été fortement appréciée par les habitants de la région qui ont exprimé leur gratitude aux efforts continus déployés par les autorités locales pour lutter contre l'épidémie du nouveau coronavirus.

Jeudi 30 Avril 2020

Lu 512 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif