Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

3ème édition des “Mètres de la poésie” à Tétouan




La 3ème édition de "Mètres de la poésie" (Bouhour Al Chiir), une manifestation Téoutan, a été ouverte vendredi soir à Larache dans une ambiance poétique emplie d'émotion. La première soirée poétique de cette édition, organisée sous l'égide du ministère de la Culture et de la Communication et en collaboration avec la Maison de la poésie au Maroc, la commune de Larache et le centre culturel de la ville, a été ponctuée par un échange poétique des plus raffinés entre les poètes marocains Salah El Ouadie, Driss Allouch et Fatiha El Bou.
Dans une déclaration à la presse, Salah El Ouadie a souligné que l'espace "Balcon atlantico" a abrité, à l'occasion de cette soirée, diverses lectures poétiques, estimant que la poésie est une question de "plaisir, de goût et de diction".
L'auteur du recueil "Les blessures de la poitrine nue" a, par ailleurs, précisé qu'il a présenté des lectures poétiques d'extraits de ses anciens et nouveaux recueils, notamment le poème "Cérémonie d'un adieu déclaré", lu pour la première fois devant le public de la 3ème édition des "Mètres de la poésie". Il a expliqué, dans ce sens, que ce poème s'arrête sur un moment de la vie, celui de l'adieu, qui est un moment déterminant dans la vie de tout un chacun, confiant que pour lui, l'adieu n'est pas nécessairement un moment triste, mais plutôt une des étapes de la vie.
Pour sa part, le directeur de la Maison de la poésie de Tétouan, Mokhlis Saghir, a rappelé que les "Mètres de la poésie" est un événement annuel organisé dans les  villes côtières du Royaume, notant que Larache accueille, après Oued Laou et M'diq, la 3ème édition de cette manifestation culturelle.
Cet événement est l'occasion pour faire des côtes marocaines un espace d'art, de littérature et de poésie, a-t-il ajouté, faisant savoir qu'une bibliothèque de plage a été mise en place afin de permettre aux estivants de lire des recueils et de découvrir les écrits des poètes présents.
Le programme de cette manifestation culturelle comprend également des ateliers d'arts plastiques et de récitation de poésie, ainsi qu'une compétition de poésie portant le nom du poète décédé Mohcine Akhrif.
Par ailleurs, la Maison de la poésie de Tétouan devait s'inviter dimanche sur le site archéologique du Lixus, dans le cadre de l'événement "Al Atlal: lectures poétiques dans des sites patrimoniaux", avec la participation des poètes Najib Khadari, Samia Sibari et Mohamed Benkaddour El Wahrani. Cette journée devait connaître également l'organisation de spectacles artistiques et musicaux, notamment celui du groupe "Trio lixus" mené par l'artiste Abdelmalek Lamrass.

Libé
Lundi 5 Août 2019

Lu 815 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif