Libération

Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

27 personnes condamnées en Turquie à la prison à vie dans un maxi-procès sur le putsch manqué





Un tribunal turc a condamné jeudi 27 personnes, dont une majorité d'officiers et de pilotes, à la prison à vie à l'issue du principal procès sur une tentative de coup d'Etat ayant visé en 2016 le président Recep Tayyip Erdogan. Ces personnes ont été reconnues coupables notamment de "tentative de renversement de l'ordre constitutionnel", de "tentative d'assassinat du président" et d'"homicides volontaires", selon une journaliste de l'AFP. Parmi les personnes condamnées, figurent notamment des pilotes qui ont bombardé plusieurs sites emblématiques de la capitale Ankara, comme le Parlement, et des officiers qui ont dirigé le coup de force depuis la base militaire d'Akinci. Quatre civils, dont l'homme d'affaires Kemal Batmaz, ont en outre été condamnés chacun à 79 peines de prison à perpétuité aggravées. La peine de prison à vie "aggravée", qui comporte des conditions de détention plus strictes, a remplacé dans l'arsenal juridique turc la peine de mort abolie en 2004. Au total, 475 personnes étaient jugées dans ce procès considéré comme la principale procédure concernant le putsch manqué du 15 au 16 juillet 2016. Le sort des autres accusés n'était pas encore connu, mais le tribunal devait annoncer sa décision dans la journée de jeudi. M. Erdogan accuse le prédicateur Fethullah Gülen d'avoir ourdi la tentative de putsch. M. Gülen, un ancien allié du président turc qui réside aux Etats-Unis, nie toute implication. Depuis le putsch avorté, les autorités traquent sans relâche les partisans de M. Gülen et ont déclenché des purges d'une ampleur sans précédent dans l'histoire moderne de la Turquie. Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées et plus de 140.000 limogées ou suspendues de leurs fonctions. Les vagues d'arrestations se poursuivent à ce jour, bien que leur rythme est devenu moins intense cinq ans après la tentative de coup. D'autres procès, avec un nombre encore plus important d'accusés, sont en cours. Plus de 520 personnes sont ainsi jugées dans un procès en lien avec les activités de la garde présidentielle pendant la nuit du putsch manqué. Pas moins de 289 procès en lien avec la tentative de coup d'Etat se sont déjà achevés, alors que 10 autres se poursuivent. Les tribunaux ont à ce jour condamné plus de 4.100 personnes, infligeant des peines de prison à vie à plus de 2.500 d'entre elles, selon les chiffres officiels. 

Libé
Jeudi 26 Novembre 2020

Lu 171 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >