Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


14ème édition du Festival de Fès de la culture soufie: Une belle opportunité d’inspiration et de fraternité


C.C
Mardi 5 Octobre 2021

La 14ème édition du Festival de Fès de la culture soufie s'affranchit autant des distances que de la pandémie. Covid-19 oblige, l'événement placé sous le thème : «Voyage sur les hauts lieux du soufisme » témoigne plus que jamais du caractère sacré de la spiritualité mais aussi de sa capacité à aller audelà de l’espace où la culture soufie est célébrée. Quel qu’il soit. Certes, Fès demeure toujours le fief du festival et ce n’est pas près de changer. D’ailleurs, du 9 au 16 octobre 21, la capitale spirituelle du Royaume vivra au rythme de cet événement à la renommée internationale. Mais pour la seconde édition consécutive, la forme digitale supplante le présentiel. “Dès le départ, il nous a semblé que quelles que soient les difficultés auxquelles nous pourrions être confrontés, ce voyage du sens et de la découverte des trésors du patrimoine soufi, dans ses différentes expressions culturelles, devait se poursuivre”, a insisté Faouzi Skali, président du festival. Il faut dire que la période s’y prête particulièrement. En ces temps de crise sanitaire, où de grandes restrictions nous privent des petites libertés, reconnecter le corps et l’esprit n’est pas une si mauvaise idée. “Les moments que nous traversons sont des moments dans lesquels la question de la quête du sens n’apparaît plus comme un luxe supplémentaire mais comme ce qu’elle est profondément et que les sages de tous les temps ont décrit comme : la seule chose nécessaire”, a poursuivi Faouzi Skali qui rappelle que la crise actuelle “nous fait toucher du doigt les impasses humaines, sociales, écologiques et finalement civilisationnelles d’un monde dé-spiritualisé”. Autrement dit, la 14ème édition du Festival de Fès de la culture soufie ne pouvait pas mieux tomber. Elle emprunte des chemins virtuels qui mènent dans des endroits bien réels, même si c’est via des écrans interposés. Une quête à même de transporter l’esprit des visiteurs numériques “vers les lieux du globe où cette culture du soufisme a nourri les esprits et les valeurs et a créé, notamment au Maroc, les conditions d’émergence d’une civilisation.” Un défi technologique et logistique “que nous souhaitons transformer, avec vous amis festivaliers, en un formidable levier d’humanité et de fraternité”, poursuit Carole Latifa Ameer, directrice artistique du Festival. Et de préciser : “Un défi, car c’est pour nous tous l’occasion, en pleine pandémie, d’affirmer non seulement la résilience, mais aussi la nourriture et l’énergie apportées par la culture et la spiritualité, face à cette épreuve”. La plateforme «Sufi Héritage» permettra au Festival de Fès de la culture soufie de s’inviter chez ses adeptes pour les gratifier d’un programme riche et interactif, fait de concerts, Samaâ, tables-rondes, conférences et expositions qui mobiliseront une soixantaine d’intervenants. De plus, de nombreuses master class sont au programme “proposées par des pôles de référence au niveau mondial : Leili Anvar, Kudsi Ergüner, Abderrazzak Benchaâbane, Faouzi Skali, Jean During, Aicha Redouane, Denis Gril”, précise Carole Latifa Ameer. Et ce n’est pas tout. “Ces master class amorcent d’autres cycles de formation qui s'inscrivent dans la suite du Festival sur la plateforme Sufi Heritage”, conclut la directrice artistique du Festival. Ainsi, de Fès à Grenade, en passant par Marrakech et Ajmer en Inde, les participants seront accueillis, dans plusieurs centres spirituels historiques, “par celles et ceux qui transmettent et gardent vivants cette culture universelle, son patrimoine et ses valeurs”, se félicitent les organisateurs. Une manière de donner le ton et lancer sur de très bons rails l’un des festivals les plus prisés du Royaume. 


Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira