Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

1,3 million de tonnes de produits de la pêche commercialisés en première vente en 2018




1,3 million de tonnes de produits de la pêche commercialisés en première vente en 2018
Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés en première vente ont atteint un volume de 1.311.457 tonnes, pour une valeur de 7,35 milliards de dirhams, soit une progression de 1% en valeur par rapport à l'année précédente, selon l’Office national des pêches (ONP).
L’Office, qui a tenu son Conseil d’administration, lundi à Agadir, sous la présidence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, a également indiqué, dans un communiqué, que l’année 2018 a été marquée par la poursuite du programme de développement et de modernisation du réseau de commercialisation des produits de la mer en 1ère et 2ème ventes.
Dans ce cadre, rapporte la MAP, il a été procédé à l’achèvement de la construction des superstructures du nouveau port de pêche de Tanger qui a été inauguré par SM le Roi Mohammed VI, le 7 juin 2018, poursuit la même source.
Ces superstructures, qui ont nécessité un investissent de l’ordre de 248 MDH, sont notamment constituées de 2 halles au poisson, l’une dédiée à la pêche côtière, l’autre à la pêche artisanale et de divers locaux et équipements destinés aux professionnels.
Par ailleurs, les travaux de construction des superstructures du nouveau port de pêche de Casablanca ont été poursuivis et seront achevés au cours du dernier trimestre 2019.
Pour sa part, le réseau des marchés de gros au poisson a continué à être renforcé par l’achèvement de la construction du marché de gros au poisson d’Inezgane, de Tétouan et de Tanger.
En outre, il a été procédé à l’achèvement des travaux de construction du point de débarquement aménagé d’Imourane pour un coût de 25 MDH.
L’ONP a également poursuivi en 2018, son programme de renforcement de la chaîne de froid pour mieux préserver la qualité des produits mis en vente. Ainsi, il a été procédé à la construction de neuf fabriques de glace dont 5 ont déjà été achevées. Par ailleurs, l’Office a continué à mettre en œuvre le programme de mise à niveau et de maintenance des infrastructures et équipements.
En outre, dans le cadre du programme IBHAR, le montant global décaissé à fin 2018, s’établit à près de 170 MDH, correspondant à un total de 1.183 dossiers traités depuis la mise en œuvre dudit programme. En matière de développement durable, l’ONP a poursuivi son programme d’équipement en centrales photovoltaïques des sites non connectés au réseau public d’électricité. Dans ce cadre, il a été procédé à la couverture de 7 villages de pêche au niveau des provinces du Sud du Royaume.

Samedi 6 Juillet 2019

Lu 887 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021