Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Vers l’élaboration d'une politique pharmaceutique nationale pour les cinq prochaines années



Un plan d'action visant à élaborer une politique pharmaceutique nationale pour les cinq prochaines années a été lancé en concertation avec les acteurs du secteur, a annoncé mardi le ministère de la Santé dans un communiqué. Il est devenu impératif pour notre système national de santé de développer ses futures stratégies dans plusieurs domaines, en application des instructions de SM le Roi Mohammed VI, et dans l'horizon de la mise en œuvre du chantier national relatif à la généralisation de la couverture sociale, annoncée par le Souverain dans le discours du trône, ainsi que la mise en œuvre de l'assurance maladie obligatoire entre la période 2021-2022, indique le ministère. Le développement de ces stratégies est devenu également nécessaire au vu des circonstances exceptionnelles que vivent notre pays et le reste du monde en raison des répercussions de Covid-19, poursuit la même source. A cet égard, le ministère insiste sur le renouvellement de "la politique pharmaceutique nationale pour la période 2021-2025" afin de répondre aux aspirations et défis actuels et futurs, ajoutant qu'il travaille à l'élaboration de cette politique pharmaceutique en coordination avec l'Organisation mondiale de la santé ainsi qu'avec tous les acteurs du secteur au niveau national. Le succès de la prochaine politique pharmaceutique nationale reste tributaire du niveau des investissements importants qui concernent des domaines vitaux et importants, en prenant en compte la réglementation stricte et la bonne gouvernance, conclut la même source.

Libé
Mercredi 19 Mai 2021

Lu 395 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Juin 2021 - 22:46 Le gazoduc maroco-nigérian sur la bonne voie




Flux RSS