Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Prochaine tenue à Dakhla du Forum de Crans Montana

Une opportunité pour développer les énergies renouvelables en Afrique




​Prochaine tenue à Dakhla du Forum de Crans Montana
Le Forum de Crans Montana, qui se tiendra à Dakhla du 12 au 14 mars prochain, représente une opportunité pour développer les énergies renouvelables en Afrique, ont indiqué des instances et organisations de la société civile dans la région de Oued Eddahab-Lagouira.
Dans un communiqué parvenu à la MAP, ces acteurs associatifs ont affirmé que la tenue à Dakhla de cette rencontre majeure confirme clairement que la ville, de par ses potentialités, représente un modèle de l'avenir du Maroc et de l'Afrique. 
Dakhla jouit d'une situation stratégique exceptionnelle, en tant qu'axe important sur le plan économique, ont-ils souligné, citant le président fondateur du Forum de Crans Montana, Jean-Paul Carteron, connu pour son engagement au cours des 30 dernières années en faveur de «l'édification d'un monde plus humain et plus équitable».
Ces acteurs associatifs se sont dits convaincus des répercussions positives sur la ville de cet événement, qui est de nature à assurer la promotion des atouts touristiques et des opportunités d'investissement dans la région, ajoutant que, selon le Forum de Crans Montana, la session de Dakhla sera une occasion exceptionnelle pour les plus importantes sociétés internationales opérant dans le domaine des énergies renouvelables, pour développer leur expertise et nouer des liens avec cette région aux potentialités importantes. Ils ont également rappelé que cette rencontre sera marquée par le lancement du club de l'Afrique atlantique, qualifié par le Forum d'«initiative importante» en matière de renforcement du développement et de l'intégration régionale dans le continent, ajoutant que ce Forum a évoqué dans un communiqué «un programme spécial pour le développement des énergies renouvelables en Afrique, tout en accordant un intérêt particulier aux opportunités offertes par le Sahara atlantique dans le domaine de l'énergie éolienne». Et de relever que les organisateurs du Forum ont affirmé que la région de Oued Eddahab-Lagouira est considérée «parmi les régions les plus vastes, les plus ventées, les moins habitées et, ainsi, les plus disposées à l'installation de stations d'énergie éolienne». 

Mercredi 25 Février 2015

Lu 645 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés