Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Mettre l’information à la disposition des demandeurs

El Jadida abrite un colloque sur les instances et mécanismes de concertation entre le cadre juridique et pratique




Le Réseau des Associations des Doukkala de Sidi Bennour a organisé, samedi, en partenariat avec l'Association marocaine pour la solidarité et le développement, un colloque provincial portant sur les instances et mécanismes de concertation entre cadre juridique et pratique. 
Initiée sous le thème « Bâtir une relation interactive responsable et durable «, cette rencontre, qui a réuni quelque 86 associations de la région et plus d'une centaine d'acteurs associatifs, a été marquée par l'intervention du ministre délégué chargé de la réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader.
Ce colloque offre l'occasion de rappeler les grandes orientations qui encadrent la stratégie de la réforme de l'administration notamment en ce qui concerne l'amélioration des rapports entre l'administration et les usagers et plus particulièrement le droit du citoyen à l'accès à l'information, a indiqué le ministre, qui présidait, en présence du gouverneur de la province d'El Jadida, Mohamed El Guerrouj, la séance plénière de ce colloque.
Il a, à cette occasion, mis en exergue la promulgation de ce texte de loi entré en vigueur depuis le 12 mars 2019, expliquant qu’outre le texte de loi relatif à la mise en œuvre du droit d'accès à l'information, force est de signaler aussi le Portail national « Chikaya.ma», tout deux constituent des canaux et des mécanismes de renforcement de la concertation entre le citoyen et l'administration. 
Mohamed Benabdelkader a, en outre, fait observer que le Maroc dispose actuellement d’un texte de loi élaboré en partenariat entre le gouvernement, la société civile et les organisations professionnelles. 
« Nous travaillons actuellement sur la formation des formateurs à partir d'un certain nombre de modules et de guides qui aspirent à mettre à niveau les agents publics qui vont être chargés de mettre l'information à la disposition du citoyen et des usagers demandeurs», a-t-il ajouté. 
Il s’agit, a-t-il poursuivi, de créer « une nouvelle fonction publique dans le cadre de la transparence et de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes ainsi que de s’ouvrir sur le citoyen marocain ».
Il a indiqué que le plan d’action comprend notamment la mise en place d’un guide descriptif des différentes manières d’application des dispositions de la loi n° 13.31 relative au droit d’accès à l’information, le lancement de sessions de formation à distance au profit des personnes chargées de fournir l’information, la mise en place d’un programme visant à former les formateurs dans ledit domaine à l’échelle centrale et locale, outre l’élaboration des bases et supports de communication pour assurer la généralisation du droit d’accès à l’information. 

Libé
Lundi 22 Avril 2019

Lu 413 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com