Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le préscolaire a le vent en poupe

Plus de 910.000 enfants inscrits au titre de l'année 2019-2020




​Le préscolaire a le vent en poupe
Le nombre d'enfants inscrits en préscolaire s'est élevé à environ 910.428 au titre de l'année scolaire 2019-2020 pour atteindre un taux de 72,5%, selon les statistiques du ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
A titre de comparaison, ils étaient 699.265 inscrits pour l'année 2017-2018 (taux de 49,60%), avant le lancement officiel du programme national de généralisation et de développement du préscolaire le 18 juillet 2018, a précisé le ministère dans un communiqué publié suite à la deuxième réunion nationale organisée, samedi, pour présenter le bilan de la deuxième année de mise en œuvre de ce programme ainsi que du programme d'action 2020-2021.
46.519 éducateurs ont été mobilisés, ce qui représente une augmentation de 6.583 et 4.541 classes supplémentaires ont été créées, portant leur nombre à 47.682.
Le bilan fait également ressortir que le taux de scolarisation en préscolaire dans le milieu rural a connu, lui aussi, une amélioration significative pour atteindre un taux de 62,4% au titre de l'année scolaire 2019-2020, contre 35,4% pour 2017-2018.
De même, le pourcentage de scolarisation des filles a observé la même tendance, passant de 45% à 68,9%, soit une progression d'environ 24 points.
Ainsi, la part du préscolaire public dans le secteur se situe désormais à 23%, contre 13% au cours de l'année scolaire 2017-2018, alors que l'enseignement traditionnel a en revanche vu sa part diminuer de 63% à 50%.
Pour les autres niveaux d'enseignement, le ministère souligne que le préscolaire a subi lui aussi une suspension des cours en présentiel et l'adoption de l'enseignement à distance pour assurer la continuité pédagogique, dans le contexte de propagation de la pandémie de Covid-19, .
En vue de promouvoir le préscolaire, une série de mesures ont été prises pour en particulier assurer la continuité de la mise en œuvre de son cadre méthodologique à travers entre autres la tenue d'ateliers de formation en la matière au profit des formateurs et inspecteurs pédagogiques.
Le ministère a également élaboré un guide de procédures encadrant les opérations relatives à la conclusion de conventions de partenariat avec les associations partenaires chargées de la gestion des classes du préscolaire intégrées dans les établissements d'enseignement public.
Qualifiant de positif le bilan de la deuxième année de mise en œuvre de ce programme national, le département a mis l'accent sur l'amélioration de l'ensemble des indicateurs grâce aux efforts déployés par l'ensemble des académies régionales, des directions provinciales et des partenaires du ministère, avec à leur tête l'Initiative nationale pour le développement humain.
Le ministère affirme dans ce contexte sa détermination à poursuivre les efforts en coopération avec les différents partenaires nationaux et internationaux, en vue d'atteindre les objectifs fixés, particulièrement la généralisation d'un préscolaire de qualité dans les délais fixés dans le cadre de la loi-cadre relative au système d'éducation et de formation par le biais de la mobilisation des ressources financières et humaines requises.

Mercredi 22 Juillet 2020

Lu 1174 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:13 Trois cliniques sanctionnées