Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Code de la famille 10 ans après




​Le Code de la famille 10 ans après
Dans le cadre de ses activités scientifiques et compte tenu de l’actualité de la thématique et afin d’évaluer 10 ans de pratiques judiciaires du Code de la famille marocain à l’étranger et particulièrement en Europe où réside plus de 80% de la communauté marocaine,  l’Association marocaine d’études et de  recherches sur les migrations (AMERM), en partenariat avec la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat-Agdal, organise les 28-29 novembre 2014, au siège de la Faculté, Avenue des Nations unies, le deuxième colloque international  sur « Le Code de la famille en migration : quelle évaluation après 10 ans de pratiques judiciaires ? ». 
Afin d’approfondir la réflexion sur la réception du Code de la famille marocain par l’ordre juridique des pays d’accueil, notamment les pays européens,  d’éminents chercheurs et praticiens du droit international privé ( juges, avocats, notaires, officiers de l’état-civil…), débattront,  pendant deux jours , de cette problématique complexe et sensible, à travers un regard croisé qui interpelle les juristes des deux rives de la Méditerranée sur différentes questions :  le rattachement à la loi nationale, la technique des conflits de lois, le respect de l’ordre public, l’exequatur ….
L’objectif principal de ce colloque est d’évaluer les pratiques judicaires par les  ordres juridiques des pays d’accueil et d’origine, d’identifier les avancées réalisées par l’adoption du Code de la famille en 2004 et de comprendre les obstacles auxquels se heurte la réception de ce Code par l’ordre juridique étranger afin de  mieux  répondre aux attentes et besoins des familles marocaines musulmanes  immigrées.      

Mercredi 26 Novembre 2014

Lu 786 fois


1.Posté par hafid kasmi le 26/11/2014 14:25 (depuis mobile)
des familles sans code depuis 10 ans
ou plus

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés