Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Centre hospitalier provincial de Khénifra, fer de lance de la lutte anti-Covid




Confronté depuis l'Aid Al-Adha à une recrudescence des cas d'infection au Covid-19, le Centre hospitalier provincial (CHP) de Khénifra est devenu depuis le fer de lance de la lutte contre le Covid-19 dans la région de Béni Mellal-Khénifra, accueillant une grande majorité de patients nécessitant un confinement hospitalier ou une réanimation.
L'établissement sanitaire compte à ce jour 121 personnes contaminées qui suivent leur traitement au sein de l'hôpital sur un total de 249 cas détectés depuis le déclenchement de l'épidémie au moment où sept décès ont été enregistrés parmi les cas Covid-19 depuis l'apparition de ce virus dans la province de Khénifra.
Le CHP de Khénifra s'est hissé en établissement de référence en matière de prise en charge des patients atteints de Covid-19 et s’est ainsi érigé en modèle d’établissement public de santé au service de la lutte contre le Covid-19 dans la mesure où il a renforcé ses capacités et infrastructures jusqu'à devenir une référence et une source d'assurance pour les habitants de Zayane malgré les inévitables pertes humaines.  Inauguré en 2016, l’hôpital, d’une capacité litière de 175 lits, est constitué de plusieurs blocs et salles d'opérations et d’unités de consultations spécialisées externes. Ce centre hospitalier s’est rapidement transformé à l’heure du Covid-19 en établissement modèle dans la lutte contre le nouveau coronavirus en se dotant de l’ensemble des dispositifs médicaux nécessaires et indispensables pour circonscrire la pandémie du Coronavirus.
Le CHP de Khénifra a été doté de ressources humaines hautement qualifiées et équipé de bout en bout en termes d’infrastructures Covid-19, a souligné à la MAP, la directrice de l’hôpital par intérim Nadia Hammou Kaddour, rappelant que l’équipement de l’hôpital par le ministère de tutelle avait pour but d’en faire un établissement de référence en matière de lutte anti-Covid. Elle a indiqué que, dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus, le CHP de Khénifra a installé un circuit Covid-19 à l'instar des autres hôpitaux du Royaume et a ainsi activé précocement son système de veille et de surveillance épidémiologique conjointement avec la direction provinciale de la santé, avec la formation de l’équipe d’intervention rapide à Khénifra dédiée à la veille et à la détection des personnes suspectées être infectées au Covid-19.
La directrice du CHP a fait savoir que l’ensemble des dispositifs et matériaux de l’hôpital ont été renforcés par le ministère de tutelle, à savoir les salles d’hospitalisation, de réanimation et d’isolement, rappelant la création au sein du CHP d’un service Covid-19 pour le triage des personnes infectées et d’un autre d’isolement d’une capacité litière de 15 lits en plus d’un troisième service pour les personnes positives au nouveau coronavirus de 30 lits.
Elle a, de même, cité la mise à disposition du CHP de 8 lits de réanimation dont trois offerts par la direction régionale de la santé dans le cadre de cette lutte.  
Pour les salles d’isolement, plusieurs caméras de surveillance au niveau de toutes les salles ont été installées en vue de surveiller à distance et de manière instantanée les personnes contaminées. Le CHP a également acquis de nouveaux respirateurs artificiels et des moniteurs multiparamétriques dédiés à la prise en charge des cas Covid.
En plus, l’hôpital a été doté d’une nouvelle ambulance par le ministère de la Santé, a-t-elle fait observer.
Nadia Haddou Kaddour a de même salué les efforts colossaux consentis par le ministère de la Santé et les directions régionale et provinciale de la santé ainsi que des partenaires indispensables de l'hôpital à savoir la province de Khénifra.
Ces mesures, entre autres, ont ainsi permis de notifier le premier cas positif dans la province en mars dernier et de stopper la propagation du Covid-19 dans la province considérée comme l’une des provinces les plus sûres au Royaume.
Toutefois, le dernier bilan quotidien des contaminations fait ressortir une répartition inquiétante des personnes contaminées dans plusieurs communes de la province, avec 150 cas dans la province de Khénifra, 12 cas à El Kebab, 14 dans la ville de Tighssaline, 9 à Ait Ishac, 60 à M'rit et deux cas à Aguelmous.
Les habitants de la ville de Khénifra sont appelés à faire montre d'un sens élevé de responsabilité comme durant la période de confinement, en respectant les instructions et procédures recommandées par les autorités compétentes.

Ouezzane se dote d'un CHP

Les travaux de construction du Centre hospitalier provincial d'Ouezzane ont été lancés, jeudi, pour un investissement global d'environ 245 millions de dirhams.
Le coup d'envoi des travaux de construction a été donné lors d'une cérémonie présidée par le gouverneur de la province d'Ouezzane, Mehdi Chalabi, en présence des responsables provinciaux du ministère de la Santé ainsi que des élus locaux.
Ce centre hospitalier, qui sera construit sur un terrain de 7,94 hectares avec une superficie couverte de 31.340 mètres carrés, se veut un nouveau pôle de santé répondant aux besoins de la province d'Ouezzane et visant à améliorer la qualité de la prise en charge des patients.
Avec une capacité d'accueil de 120 lits en hospitalisation, cet établissement a pour but d'assurer à la population de la province les prestations hospitalières de premier et deuxième niveaux.
Par ailleurs, le centre hospitalier provincial d'Ouezzane offrira des services de médecine, de chirurgie, de gynécologie-obstétrique et de pédiatrie, outre des services ambulatoires qui incluent des consultations spécialisées externes, les explorations fonctionnelles, la rééducation, l'hémodialyse, les prélèvements et des services dentaires et d'oncologie, en plus d'un hôpital de jour.
Cette structure, dont le délai de construction est estimé à 30 mois, comprendra une pharmacie, des magasins, des ateliers, une morgue et un espace de gestion des déchets, ainsi que des locaux administratifs.

Samedi 29 Août 2020

Lu 1292 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 26 Novembre 2020 - 17:13 Trois cliniques sanctionnées