Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Lancement de la 2ème édition du don de sang à Rabat




​Lancement de la 2ème édition du don de sang à Rabat
La deuxième édition de la Caravane de don de sang "Dami Howa Damak" a été lancée en début de semaine à Rabat, à l'initiative de l'Association "Jeunes du 21ème siècle", dans l'objectif de sensibiliser la jeunesse marocaine à la culture du don de sang. 
Cette caravane organisée en partenariat avec le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vise également à promouvoir le don de sang en tant qu'action citoyenne et humanitaire à même de sauver de nombreuses vies. 
Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, Dr. Radi El Bachir, médecin responsable du don de sang au CNTS, a mis l'accent sur l'importance de sensibiliser à la culture du don de sang pour faire face au déficit dont peuvent souffrir à tout moment les stocks des centres de transfusion sanguine en raison des besoins croissants en produits sanguins, précisant dans ce sens que les besoins quotidiens du CNTS de Rabat varient entre 250 à 300 poches de sang. 
Il a, par ailleurs, souligné la nécessité de la régularité des dons de sang tout au long de l'année, expliquant que les hommes sont en mesure de donner du sang 5 fois par an sans risque, et les femmes 4 fois. 
"Il ne suffit pas de donner du sang lors de campagnes occasionnelles", a-t-il ajouté, affirmant qu'il faut fidéliser des donneurs réguliers afin de garantir un stock de sécurité à l'échelle nationale couvrant toute l'année. 
Relevant que cette régularité est requise, vu le caractère périssable du sang, Dr. El Bachir a fait savoir que la durée de conservation des plaquettes est de 5 jours, alors que celle des globules rouges est de 40 jours. 
De son côté, le président de l'Association "Jeunes du 21ème siècle", Aziz El Fekkaki, a affirmé que le don de sang est un geste humanitaire qui permet de raffermir les liens de solidarité entre les citoyens, ajoutant que cette caravane ambitionne d'approvisionner le stock de sécurité des différents centres de transfusion sanguine en produits sanguins en vue de couvrir les besoins de trois semaines à l'échelle nationale.

Jeudi 13 Novembre 2014

Lu 119 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif