Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La troupe italienne “Di Roma-Sofia Amendolea” remporte le Grand prix du 11ème FITU de Fès




Le Grand prix de la 11ème édition du Festival international du théâtre universitaire de Fès (FITUF), qui a pris fin samedi au complexe Al Houria, a été décerné à la troupe théâtrale italienne "Di Roma-Sofia Amendolea" pour sa pièce "Les jardins des cercles rêvés".
Le Maroc a été présent sur le podium, grâce au dramaturge Said Ennaji qui a décroché le prix du jury pour la pièce "C’est une chanson", inspirée des œuvres du grand poète palestinien Mahmoud Darwich. La pièce a été brillamment interprétée par des étudiants représentant la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Fès, rapporte la MAP.
Le prix de la meilleure interprétation masculine est revenu au dramaturge en herbe libanais Joe El Kazy pour son rôle dans la pièce "La famille Tot" de l’Université Antonine Baabada (Liban). Le prix de la meilleure interprétation féminine a été remporté ex aequo par la Danoise Maria Strand Renberg et la Libanaise Rahma Richouni, pour leurs rôles distingués dans les pièces "Les trois sœurs" et "La famille Tot". 
Le jury de cette édition a décerné le prix de la scénographie au jeune Marocain Charafeddine Sahnouni de la Faculté des lettres et des sciences humaines Dhar El Mehraz de Fès. Le prix "l’Héritage populaire" a été attribué à la pièce théâtrale "Le mur de silence", œuvre de la troupe soudanaise représentant le Fonds national pour la protection des étudiants de Khartoum. Le prix de la meilleure mise en scène est revenu à Michel Hourani de l’Université Antoine Baabada, pour sa pièce "La famille Tot" qui a déjà remporté deux autres prix. 
Cette édition, initiée par l'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, a été ponctuée par plusieurs rencontres-débats sur divers aspects de l'art théâtral ainsi que par des conférences et des ateliers de formation en théâtre. Des troupes représentant le Maroc, le Liban, le Soudan, la Tunisie, la Palestine, la France, l’Italie et le Danemark étaient en lice sur les planches du théâtre Al-Houria pour décrocher les prix de la compétition officielle. Le jury chargé de départager les pièces en lice était présidé par le chercheur Abdelkarim Jawad du Sultana d’Oman. Il comptait Nadia Berchid, Abdeljabar Khamrane et Hassan Mrani Alaoui comme membres.
Organisé en partenariat avec la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, le FITUF vise en premier lieu à partager les expériences et les expertises théâtrales, échanger les idées entre artistes et comédiens et débattre des questions relatives à la créativité artistique.

Mardi 10 Mai 2016

Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés