Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La facture énergétique chute de 34,6% en 2020


Libé
Mardi 27 Juillet 2021

 La facture énergétique du Maroc s'est réduite de 34,6%, soit 26,4 milliards de dirhams (MMDH) au cours de l'année écoulée par rapport à 2019, selon l'Office des changes. Cette baisse, qui s'explique par le repli aussi bien des quantités importées que des prix, concerne notamment les importations de gas-oils et fuel-oils (39,8%) et des importations de l'huile de pétrole et lubrifiants (61%), précise l'Office des changes dans son rapport annuel sur le commerce extérieur au titre de l'exercice 2020. Les produits énergétiques ont déjà accusé une diminution de 6 MMDH en 2019, suite à un repli des prix et à la nouvelle dynamique de l'énergie électrique qui a permis au Maroc de combler ses besoins internes et de devenir exportateur d'électricité, relève la même source. Les demi-produits et les produits finis de consommation voient leurs importations reculer après dix années successives de hausse, rapporte la MAP. La baisse des importations de produits finis de consommation est imputable principalement au recul des achats de voitures de tourisme (38%), leurs parties et pièces (16,4%) ainsi que les tissus et fils de fibre synthétique et artificielles (20,1%). S'agissant des demi-produits, les matières plastiques et ouvrages divers en plastique (-1,5 MMDH), fils et câbles électriques (-1,1 MMDH) ainsi que les fils, barres, et profilés en fer ou en aciers non alliés et (-1 MMDH) sont les principales sources de baisse des importations de ce groupe de produits. Les produits finis d'équipement évoluent également à la baisse. Leurs importations s'élèvent à 109,5 MMDH en 2020 contre 126,8 MMDH en 2019, soit une baisse de 13,7%. Ceci est le résultat de la chute des acquisitions des avions et autres véhicules aériens ou spatiaux (- 91,9%), des fils et câbles et autres conducteurs (-24%) et des parties de turboréacteurs (53,6%). Ce groupe de produits se classe en tête des produits importés en 2020 avec une part de 26% du total des importations du Maroc. De même, les importations de produits bruts ralentissent en 2020 (11,9%) notamment celles du soufre brut. Les approvisionnements en produits alimentaires affichent de leur côté une hausse de 7,4 MMDH, tirée par l'augmentation des approvisionnements en blé (+4,3 MMDH) et en orge (+1,6 MMDH). En 2020, les importations de marchandises chutent de 14% à 422,3 MMDH, alors qu'en volume, elles s'inscrivent en hausse de 2,9% à 61.203 mT.


Lu 827 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Janvier 2022 - 17:05 L’IPC annuel moyen a grimpé de 1,4% en 2021

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS