Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La Fondation Attijariwafa bank renouvelle son soutien aux élèves des classes préparatoires scientifiques




​La Fondation Attijariwafa bank renouvelle son soutien aux élèves des classes préparatoires scientifiques
La Fondation Attijariwafa bank a organisé une semaine de concentration en faveur des élèves des classes préparatoires scientifiques issus des centres publics marocains, admissibles aux concours oraux des grandes écoles d’ingénieurs françaises.
Cette action s'inscrit dans le cadre du programme global de soutien aux classes préparatoires publiques de la Fondation Attijariwafa bank, mis en place depuis 2007 en partenariat avec le ministère de l’Education nationale visant à améliorer les performances des élèves des classes préparatoires et à renforcer leurs chances d'intégrer les grandes écoles.
L’édition de cette année a ciblé les 168 admissibles aux grandes écoles d’ingénieurs françaises (Centrale Supélec, Mines Ponts, Polytechnique) et a profité à 123 élèves. Il est à noter que le nombre d’admissibles a suivi une tendance haussière ces trois dernières années (100 en 2013, 160 en 2014 vs 168 en 2015).
Ainsi, du 13 au 22 juin, dans un cadre propice à la concentration, les élèves ont bénéficié d’un programme de simulation aux oraux dans les locaux de l’Université Al Akhawayn à Ifrane, partenaire de cette action depuis son lancement, et du centre de classes préparatoires Ibn Timiya de Marrakech.
Ce programme a concerné les différentes épreuves des concours (mathématiques, physique/ chimie, anglais, arabe, français, TIPE et ADS) minutieusement conçu par le responsable pédagogique et l’équipe des encadrants et dispensé par 27 professeurs de haut niveau proposés par le ministère de l’Education nationale.
A l’issue de cette semaine, les élèves sont partis en France pour les épreuves orales des concours qui ont débuté le 22 juin à Paris et dureront 4 semaines.
Il est à souligner que le programme global de soutien aux classes préparatoires de la Fondation Attijariwafa bank intègre trois axes : l'organisation de semaines de concentration au profit des étudiants de classes préparatoires commerciales et scientifiques ; l'équipement des bibliothèques et formation des bibliothécaires et le réaménagement des espaces de vie des centres de classes préparatoires.
A travers ce programme concluant, la Fondation Attijariwafa bank réaffirme ainsi son implication dans le soutien des filières d'excellence. 

Samedi 27 Juin 2015

Lu 1033 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés