Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L'écrivain et journaliste Mohamed Adib Slaoui n'est plus




L'écrivain et journaliste marocain Mohamed Adib Slaoui est décédé mercredi à Tanger à l'âge de 81 ans, des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille.
Natif de Fès en 1939, le défunt est lauréat de l'Université Al-Quaraouiyine et a participé à plusieurs formations dans le domaine médiatique dans plusieurs pays.
Il a également travaillé dans plusieurs journaux marocains, dont "Al Anbaa" et "Al Alam" et était attaché culturel du bureau permanent d'arabisation de Rabat et coordinateur et conseiller éditorial du magazine "Allissane Alarabi", avant de se rendre en Arabie saoudite pour superviser la publication du magazine "Royal Saudi Air Force" à Riyad.
Le regretté compte à son actif nombre d'ouvrages et études sur le théâtre, les arts plastiques, la poésie, la littérature, la politique et la société, notamment "Arts plastiques marocains: entre le patrimoine et la modernité" et "Le théâtre marocain : début et prolongement".
Le défunt a remporté plusieurs Prix, notamment la médaille d'or pour ses recherches en arts plastiques marocains, qu'il a obtenue en 1983 à la Biennale internationale des Beaux-Arts du Caire et le bouclier de la culture en 2012, décerné par la République arabe d’Égypte, pour l'ensemble de ses œuvres.
Un hommage a été rendu à Fès à Mohammed Adib Slaoui en 2010 et à Rabat en 2019 par l'Union marocaine des métiers d'arts dramatiques. 

Vendredi 7 Août 2020

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.