Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’Union de l’action féministe lance «anissaya.net»

Le portail vise à mieux éclairer les femmes sur leurs droits




​L’Union de l’action féministe lance «anissaya.net»
Mettre à contribution les nouvelles technologies de l’information au service des femmes, c’est le souci qui a animé l’Union de l’action féministe. En effet, la section de Tanger relevant de l’UAF vient de lancer un portail Internet « anissaya.net ». Une façon de prêter main-forte aux femmes afin qu’elles soient au fait de leurs droits, et ce dans tous les domaines. 
En effet, avec la vulgarisation de l’Internet, la démocratisation de l’information est plus assurée. Les femmes bénéficient de beaucoup de droits, encore faut-il qu’elles en soient conscientes. C’est l’objectif que se sont assignés les responsables du portail. En cours de construction, le site semble riche en informations comme en attestent les nombreuses rubriques qu’il comporte. Les thèmes varient ainsi entre l’égalité homme-femme, la femme et le Code de la famille, la femme dans l’économie, la femme et les droits à la santé. Un e-Guichet juridique en ligne est également prévu. A noter que chaque rubrique est détaillée.
Par la mise en ligne d’information et d’orientation sur les démarches à suivre et les différentes procédures à entreprendre, le portail compte éclairer, autant que faire se peut, les citoyens aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. 
De plus, l’opportunité de faire part de leurs souhaits et avis est offerte aux visiteurs du site à travers un réseau social. Mieux encore, les responsables ont prévu la possibilité de présenter des plaidoyers voire des pétitions pour défendre toute action visant à consacrer les droits des femmes. Une manière de faire avancer le débat et de leur permettre de contribuer à l’enrichissement du contenu par leurs blogs, leurs témoignages...Cette première version du portail est cofinancée par l’ONU-Femmes, l’Organisation internationale pour la Francophonie et l’UAF de Tanger.
A noter par ailleurs que cette initiative prise par l’UAF s’inscrit dans le cadre de ses activités pour la promotion et la protection des droits des femmes au Maroc dont elle a fait son cheval de bataille. Ainsi, elle a toujours plaidé pour l’abolition de toutes formes de discrimination, l’alphabétisation fonctionnelle, et l’éducation populaire en matière de santé et de santé reproductive. Ses actions pour le développement économique et social, la formation professionnelle et la formation de base en gestion d’entreprise, la  création et l’encadrement des coopératives rurales et urbaines, sont très diverses. 
Il va sans dire que la lutte contre la violence, l’assistance juridique, psychologique, médicale et sociale aux femmes victimes de violence, ont toujours été une priorité pour l’UAF. 

Nezha Mounir
Mercredi 26 Novembre 2014

Lu 455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés