Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Interpellation de cinq individus soupçonnés de trafic illégal




Les éléments de la brigade de police judiciaire du district provincial de sûreté de Tiznit ont interpellé, samedi, cinq individus pour leur implication présumée dans une affaire de trafic illégal et de spéculation sur des produits alimentaires de base subventionnés par l'Etat.
Les mis en cause ont été interpellés dans un entrepôt de stockage et de vente de produits alimentaires au quartier "Bizkad" de Tiznit, après que les opérations de fouilles effectuées dans l'entrepôt ont permis la saisie de plusieurs tonnes de farine, de sucre et de lait en poudre subventionnés, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les suspects étaient en train de mettre ces produits dans des emballages de marques non-subventionnés, en vue de les commercialiser sur le marché national.
Les produits alimentaires saisis dans l'entrepôt se composent de 23 tonnes et 750 kilogrammes de farine, de 9 tonnes et 76 kilogrammes de sucre et de 162 kilogrammes de lait en poudre, outre 497 sachets vides de farine, plusieurs cartons et quatre machines à coudre éventuellement utilisées dans ces actes criminels, précise la DGSN.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de définir les circonstances de cette affaire, tandis que les investigations se poursuivent pour interpeller l'ensemble des personnes ayant pris part à ces actes criminels, conclut le communiqué.

​Délai supplémentaire aux véhicules pour la visite technique

L'Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a décidé d'accorder aux propriétaires de véhicules dont le poids total autorisé en charge est inférieur à 3,5 tonnes un délai supplémentaire jusqu'au 31 août courant pour leur permettre de renouveler ou d’effectuer la visite technique de leurs véhicules. Ce délai concerne les véhicules disposant de procès de visite technique périodiques ayant expiré le 18 mars dernier ou qui sont devenus soumis au contrôle technique pour la première fois à partir de cette date, indique NARSA dans un communiqué.
Pour bénéficier de ce délai supplémentaire, le propriétaire du véhicule doit disposer d'un récépissé de réservation de rendez-vous pour le contrôle technique de son véhicule, avant la date du 31 août 2020, délivré par l'un des centres de visite technique des véhicules autorisés, ou obtenu via le portail électronique https://khadamat.narsa.gov.ma avec confirmation du centre concerné et ce pour le présenter si nécessaire, précise le communiqué.
L'Agence souligne que ce délai supplémentaire vise à donner suffisamment de temps aux usagers qui n'ont pas pu soumettre leurs véhicules au contrôle technique dans la date préalablement définie, appelant les concernés à accélérer la prise de rendez-vous pour effectuer le contrôle technique de leurs véhicules avant le 31 août 2020. 

Mardi 18 Août 2020

Lu 943 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.