Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Entretien avec le représentant de Cuba à la Conférence parlementaire sur la migration

Réduire le gouffre entre le terrain et les politiques publiques




Une retraite stratégique pour une justice spatiale. Les conditions difficiles des populations des zones montagneuses ne laissent pas indifférente la société civile. Mais la Coalition civile pour la montagne (CCM) s’active pour défendre sa cause. 
Les revendications ciblent directement une justice spatiale et pointent du doigt l’inadéquation des politiques publiques. Porte-voix de ces réclamations, la CCM cherche les pistes à baliser et les stratégies à suivre. Une première question dans ce sens : comment prendre du recul pour mieux atteindre ses objectifs ? 
C’est bien la question posée récemment par les membres dirigeants de la CCM, qui ont choisi de se mettre en conclave à Fès, pour répondre au réel besoin de se repositionner sur l’échiquier civil et politique. L’expert international Pierre-Yves Maniaquet s’est chargé de les accompagner et les aider à se doter d’une vision stratégique pour les années à venir. 
Trois jours durant, les participants ont accompli un travail intense : débats animés et francs, analyses, diagnostics, propositions, expérimentation de nouvelles techniques de travail et d'animation, mais aussi production de véritables réflexions avec bien évidemment les types d’actions compatibles et les moyens nécessaires pour la mise en œuvre. L’objectif est de définir l'identité stratégique de la Coalition. 
 « Nous estimons qu’il est temps pour la CCM de se chercher un cap, afin de mieux se repositionner et défendre la question de la montagne et des montagnards dans un esprit de coopération, de solidarité et de synergie, Notre souhait est d’unir tous les efforts allant dans ce sens », souligne Rachid Outaher, membre dirigeant de la CCM. 
Après la présentation de la démarche à suivre par le consultant, les participants se sont penchés studieusement sur le fond, à savoir l'élaboration d'un plan stratégique, à commencer par une réflexion commune sur une vision partagée de la Coalition. « Les éléments recherchés ont trait au futur projet de la CCM,   les actions prévues à court et moyen termes, une communication en interne pour fédérer les ressources ainsi que la définition des éléments concrets opérationnels et financiers du succès de la Coalition », explique Pierre-Yves Maniaquet.
La démarche proposée pour cette mission entend être une exploration de trois importantes dimensions, à savoir  un diagnostic participatif, une planification stratégique et leadership et enfin l’élaboration participative  du triptyque fondamental : vision, missions et valeurs. 


Mustapha Elouizi
Samedi 8 Décembre 2018

Lu 640 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés