Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Driss Lachguar sollicite l’intervention Royale pour sauver le pays des dérapages du gouvernement Benkirane

VIème Congrès provincial d’Agadir Idaoutanane




​Driss Lachguar sollicite l’intervention Royale pour sauver le pays des dérapages du gouvernement Benkirane
Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar,  demande au Roi, en tant que garant de la Constitution, d’intervenir pour sauver  le pays des dérapages  actuels  du gouvernement Benkirane.  La requête a été faite samedi  lors de la séance d’ouverture des travaux du VIème Congrès du parti à Agadir  Idaoutanane. En dépit des prérogatives que lui octroie la Constitution pour la mise en œuvre de ses dispositions notamment les lois d’accompagnement, le chef du gouvernement a tout fait pour vider la Loi suprême de son essence, a-t-il fait savoir.
 « La voie suivie par le chef du gouvernement est de nature à mener le pays vers l’inconnu », a tenu à préciser le Premier secrétaire, rappelant  dans ce sens  les sorties médiatiques irresponsables de Benkirane.  La dernière en date remonte à une dizaine de jours à Dcheira où il  a affirmé qu’il est visé dans son intégrité physique.
 Le Maroc connaît une crise politique réelle et le chef du gouvernement  n’honore guère son statut d’homme d’Etat et  commence à constituer une menace  sérieuse pour le pays et pour les citoyens, a-t-il poursuivi. 
Driss Lachguar a saisi cette occasion également pour mettre en garde contre le double discours tenu par chef du gouvernement  quant à la gestion des affaires publiques  omettant  les intérêts de la population préférant transformer les meetings du PJD en rassemblements pour faire du populisme et entamer une campagne électorale prématurée pour sa formation. 
En violation des lois en vigueur,  le chef du gouvernement, sans hésiter à exploiter la pauvreté des citoyens,  abuse de manière éhontée, lors de ses déplacements, des  moyens de l’Etat, faisant fi des responsabilités dont il est en charge, a-t-il  souligné. 
« L’USFP ne saurait permettre au chef du gouvernement  d’user de pratiques arbitraires dans notre pays, en l’absence d’une participation  effective  telle que stipulée par la Constitution, car l’USFP a consenti, de par le passé, de grands sacrifices pour combattre l’arbitraire  sous toutes ses formes », a fait savoir  le Premier secrétaire. 
Et de poursuivre : « Nous ne nous sommes  pas allés dans les provinces en quête des personnes en perspective des prochaines élections, mais pour  construire à partir des bases un parti fort puisque nous sommes des démocrates ».
Par ailleurs, Driss Lachguar a déclaré que le parti n’a nullement l’intention d’expulser  ou d’abandonner  quiconque des militants du parti, mais en s’adressant à ceux qui ont profité de la rente  partisane,  il a tenu à leur signifier que l’USFP est en phase d’édifier  un parti-institution  et non un parti  où règne l’anarchie. 
S’agissant  du  parachèvement du processus de restructuration des organes du parti lancé depuis le 9ème Congrès, Driss Lachguar a indiqué que l’organisation de quelque 55 Congrès provinciaux  a permis au parti de s’ouvrir sur de larges franges de la population  et que  l’intégration des partis travailliste et socialiste  a renforcé les rangs de l’USFP  au niveau social, syndical et institutionnel.
Dans ce cadre, le Premier secrétaire  a fait savoir que l’USFP a mené à terme ses engagements vis-à-vis des Ittihadis  à travers la reprise de l’initiative  au sein de la société  et la restructuration des organisations partisanes et sectorielles.  

Constitution de la section de l’USFP à Sabah Skhirat
 
Dans le cadre de la nouvelle dynamique  de l’USFP, la commune Sabah Skhirat-Témara verra le mercredi 18 mars la tenue de l’assemblée générale constitutive de la section du parti. Cette réunion se tiendra à la Place publique du lotissement Essalam sis à la commune Sabah Skhirat-Témara,  et ce à partir de 16 heures.

L.B
Mardi 17 Mars 2015

Lu 483 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés