Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Driss Lachguar : Votre rencontre constitue une force de proposition pour l’USFP en vue du renforcement de ses positions au niveau de sa politique sanitaire et médicale

Deuxième Congrès des pharmaciens ittihadis




​Driss Lachguar : Votre rencontre constitue une force de proposition pour l’USFP en vue du renforcement de ses positions au niveau de sa politique sanitaire et médicale
«La tenue du 2ème Congrès des pharmaciens ittihadis fait partie de la dynamique organisationnelle entamée depuis le IXème Congrès national de l’USFP». C’est ce qu’a annoncé  Driss Lachguar, Premier secrétaire du parti, à l’occasion du Congrès des pharmaciens qui s’est tenu samedi au siège central du parti à Rabat.
Driss Lachguar qui intervenait  à l’ouverture de ce congrès, organisé sous le thème «Une mobilisation permanente pour une légitimité partisane, institutionnelle et une politique citoyenne de santé», a tenu à indiquer que cette dynamique concernant les congrès provinciaux et sectoriels, couronnée par un succès retentissant, est à sa phase finale. Et de poursuivre que ces congrès ont constitué des étapes décisives pour évaluer la situation organisationnelle et s’arrêter sur le bilan d’activité du parti. 
Il n’a pas manqué de souligner également que «la tenue du congrès des pharmaciens  ittihadis traduit la mobilisation des générations d’Ittihadies et Ittihadis autour de leur parti  qui demeure une école exemplaire pour le lancement d’initiatives créatrices et pour un dialogue sérieux et productif». S’agissant de la situation politique du Maroc  et de ses spécificités marquée par plusieurs contradictions, le Premier secrétaire a affirmé,  non sans amertume, que le citoyen marocain, après plusieurs régressions  politiques, sociales et économiques du gouvernement actuel,  ne croit plus à la fiabilité de l’action politique et en sa volonté d’y participer. 
A ce propos, Driss Lachguar a fait savoir que les acquis  réalisés au niveau des droits, des libertés et de l’instauration des fondements de l’Etat de droit et des institutions sont, aujourd’hui,  menacées plus que jamais par la politique improvisée d’un gouvernement  conservateur, autoritaire et incohérent, ayant tendance à s’ingérer dans les affaires intérieures des partis de l’opposition.   Par ailleurs, ce congrès constitue une force de proposition pour l’USFP en vue de renforcer ses positions au niveau de sa politique sanitaire et médicale en rapport avec la politique de l’Etat dans ce secteur, a-t-il  précisé.
Les pharmaciens sont appelés à  relever plusieurs défis, notamment la révision de la loi régissant les médicaments et leur profession, les décrets d’application, la restructuration  de leur instance partisane à même d’en faire un outil de développement et une force de proposition pour défendre le projet de la politique sanitaire et de médicament. 

L.B
Mardi 16 Décembre 2014

Lu 323 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés