Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Driss Lachguar : Il est grand temps de réajuster le processus démocratique dénaturé par le gouvernement

VIème Congrès de l’USFP à Salé




​Driss Lachguar : Il est grand temps de réajuster le processus démocratique dénaturé par le gouvernement
«Il est grand temps de réajuster le processus démocratique dénaturé par le gouvernement ».  C’est ce qu’a annoncé vendredi le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, à l’ouverture des travaux du IVème Congrès de la ville de Salé. 
Lors de son intervention à ce congrès  placé sous le thème «Affronter la prévarication est une option pour remporter l’enjeu de développement», le Premier secrétaire a tenu à souligner, non sans amertume, que l’expérience du gouvernement Benkirane a été une grande déception pour l’ensemble des Marocains qui ont fondé de grands espoirs sur la  mise en œuvre des dispositions de la Constitution.  Cette déception est d’autant plus amère que rien n’a été entrepris par l’Exécutif   pour combattre les aspects de la prévarication, établir un équilibre entre les pouvoirs, améliorer le rôle de l’institution législative, outre les régressions enregistrées au niveau de l’exercice  des libertés notamment syndicales, a-t-il indiqué. 
Et de poursuivre que la bassesse de l’action politique du gouvernement a atteint le comble lors de la dernière  séance mensuelle consacrée aux questions orales sur la politique générale transformée par Abdelilah Benkirane en vrai cirque,  n’hésitant pas à tirer à boulets rouges sur les partis, les syndicats, la femme, les ONG, entre autres. 
Les pratiques du chef du gouvernement et de son équipe sont un moyen pour dévaloriser l’action politique et  ébranler davantage la confiance  des Marocains dans les institutions
Driss Lachguar a également saisi cette occasion pour condamner vigoureusement  l’alliance des lobbies de la prévarication qui n’hésitent pas à exploiter la pauvreté  et la précarité des citoyens  par l’achat des voix  soit dans le cadre de la corruption électorale ou dans celui du clientélisme empreint d’action humanitaire et islamique.  
S’agissant des prochaines échéances électorales, le Premier secrétaire a qualifié  la création d’une commission centrale des élections de grand malheur qui va à l’encontre des dispositions de la Constitution et n’a aucun fondement juridique.  Et de préciser que  la mise en place de cette commission a eu pour objectif de mettre de l’ombre sur la proposition de loi  que l’USFP a présentée pour la création d’une institution nationale de supervision des élections. 
Dans ce cadre, le Premier secrétaire a rappelé devant l’assistance la position des partis d’opposition, en l’occurrence le PI, le PAM, l’UC et l’USFP,  de boycotter les travaux de cette commission. 
Par ailleurs, Driss Lachguar  a fait savoir que la ville de Salé est un exemple de cités victimes des agissements des lobbies de l’immobilier et de la religion qui exploitent la misère et la pauvreté des habitants  pour parvenir aux centres de décision au niveau local et y sévir comme bon leur semble. 
Evoquant  les déséquilibres criant entre Rabat et Salé, et ce à tous les niveaux, le Premier secrétaire a lancé un appel pour que le Maroc  soit doté d’une capitale unifiée constituée de Rabat, Salé et Témara  gérée  de manière intégrée et en concomitance dans les domaines de développement, des infrastructures de base et des services.   

L.B
Mardi 17 Février 2015

Lu 433 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés