Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Casser le cloisonnement entre les départements et les disciplines

Doctorants et enseignants chercheurs partagent à Marrakech les résultats de leurs travaux




​Casser le cloisonnement entre les départements et les disciplines
Plus de 350 chercheurs doctorants et enseignants chercheurs marocains s’étaient réunis, du 3 au 5 juin courant, à la Faculté des sciences Semlalia de Marrakech, à l'occasion du 1er Forum de la recherche scientifique pour échanger leur savoir-faire, partager leurs expériences et leurs résultats de recherche scientifique.
Cette rencontre placée sous le thème "Echanges et pluridisciplinarité", a permis aux doctorants de présenter leurs travaux de recherche sous forme de communication orale ou de posters et d'établir des liens scientifiques entre chercheurs de différentes disciplines.
Le 1er Forum de la recherche scientifique qui sert de tribune pour les chercheurs doctorants et enseignants chercheurs, vise essentiellement à développer des compétences de pluridisciplinarité.
Dans une déclaration à la MAP, le doyen de la Faculté des sciences Semlalia, Pr. Hassan Hbid a indiqué que ce forum a permis de "casser le cloisonnement entre les départements et les disciplines".
"Nous ambitionnons créer des échanges pour aller vers la pluridisciplinarité et créer une dynamique motivante pour les doctorants", a-t-il ajouté dans ce contexte.
Et de faire savoir que les organisateurs ont privilégié pour cette rencontre des thématiques transversales et interdisciplinaires.
Le programme de ce forum a été aussi marqué par l'animation d'une demi-journée en collaboration avec l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), autour de l'ouverture de l'établissement sur le monde socioéconomique, l'insertion et l'employabilité des lauréats. 
Les participants ont débattu de "la modélisation des relations individus-groupes-populations : de la cellule aux ensembles urbains", "vers plus d'interdisciplinarité de la recherche scientifique. Les biotechnologies à l'exemple", "application du système de positionnement GPS en géologie et en météorologie : cas du Maroc, de Tahiti et de la Nouvelle-Zélande", "le solaire photovoltaïque : technologies, prix et potentialités", "présentation des résultats de l'enquête prospective sur le besoin du marché de l'emploi", "difficultés de l'insertion des lauréats et compétences clefs pour la réussite" et "pour une adéquation formation-emploi".  

Samedi 6 Juin 2015

Lu 151 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés