Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Arguments à l’appui, l’USFP réduit à néant les prétentions du Polisario lors de la réunion du Comité Afrique de l’IS




L’Union socialiste des forces populaires  a déjoué en fin de semaine  les manœuvres du Polisario lors de la réunion  du Comité Afrique de l’Internationale socialiste qui s’est déroulée  les 12 et 13 décembre à Luanda en Angola.
En effet, Abdessalam Dabbagh qui représentait l’USFP à cette réunion a réfuté les allégations mensongères et les thèses infondées des séparatistes, en développant des arguments juridiques et des faits historiques  attestant de la marocanité du Sahara. De même qu’il n’a pas manqué de souligner que le plan d’autonomie présenté par le Royaume en tant que base d’une solution politique définitive au différend artificiel autour du Sahara, a été hautement salué par la communauté internationale et l’ONU, initiative qualifiée de crédible et sérieuse. Et de rappeler également le communiqué du Comité Afrique de l’Internationale socialiste qui a exprimé son soutien aux efforts du Secrétaire général de l’ONU en vue de trouver une solution politique, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara.
Abdessalam Dabbagh a, par ailleurs, fait savoir devant l’assistance que le conflit artificiel autour de la marocanité du Sahara n’est que l’héritage de la guerre froide et que le rapport de l’IS a mis en valeur le développement croissant que connaissent les provinces du Sud sans omettre de souligner la situation catastrophique  que vivent les séquestrés dans les camps de Tindouf.   
Il a également indiqué que la solution à ce conflit artificiel  passe inéluctablement par la recherche de la vérité et la réconciliation, tout en faisant observer que les données historiques ont toujours été  en faveur du Maroc.  Et d’ajouter que cette affaire, montée de toutes pièces, risque de déstabiliser  toute la région d’autant plus que la région sahélo-saharienne connaît  de graves dérives telles que le terrorisme, la contrebande, entre autres. 
Abdessalam Dabbagh a saisi cette occasion pour rappeler la position historique de l’USFP qui n’a de cesse d’appeler à une coopération régionale et au dialogue dans le cadre de l’unité nationale et de la coopération économique sous tous ses aspects.
Les travaux de cette instance de l’IS, qui ont été marqués par la participation des délégations de plus de vingt partis politiques d’Afrique, ont porté notamment sur l’engagement de l’IS dans le continent, la paix et le règlement des conflits dans la région des Grands Lacs ainsi que la situation dans un certain nombre de pays de la région. 

H.T
Mercredi 20 Décembre 2017

Lu 1288 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés