Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Appel à une Coalition mondiale pour les droits des jeunes

Lancement d’une campagne contre la haine




​Appel à une Coalition mondiale pour les droits des jeunes
Les jeunes n’ont pas perdu de temps au Forum mondial des droits de l’Homme. A Marrakech, il faisait plutôt froid, mais l’enthousiasme des jeunes a réchauffé les actes de la manifestation. Dans les ateliers comme dans les forums thématiques, les jeunes Marocains et leurs camarades venus des quatre coins du monde ont donné le ton. Ils ont ainsi attiré des participants de tous les âges. Leur exemple est d’autant plus important qu’il mérite d’être suivi partout. Ils réclament ainsi une Convention internationale des droits des jeunes et lancent aussi une campagne «Non à la haine».  
Un appel en résume la teneur et une activité des plus significatives. Militants de l’Association Jeunes pour jeunes et de l’Action jeunesse, en fer de lance, ont coordonné leurs interventions, et le résultat est prometteur. Ils sont conscients déjà des défis et challenges en perspective. L'humanité connaît aujourd’hui, selon eux, la plus large génération des jeunes dans l'histoire. «Depuis quelque temps, les jeunes occupent une place centrale dans les dynamiques de changement, et représentent un réel levier de développement au sein de chaque société. Il serait injuste de les exclure et de parler à leur place, pour une démocratie de façade», explique Khalid Chahid d’Action jeunesse.
C'est ainsi que l’appel se veut universel, les causes sont généralement les mêmes un peu partout dans le monde. «Nous jeunes rassemblés au sein du Forum mondial des droits de l'Homme, organisé  à Marrakech  du 27 au 30 novembre 2014, annonçons la création de la Coalition mondiale  pour une Convention internationale des droits des jeunes, et ce pour unifier les efforts des mouvements des jeunes à l'échelle mondiale pour l'adoption de la convention propre à nous les jeunes ».
Dans la même optique universelle, l’AJJ et jeunes activistes ont porté des Tee-shirts rouges et noirs… Un signe fort du début de la campagne contre la haine au Maroc. Lancée en présence de Rui Gomes, chef de division Education et Formation au sein du Conseil de l’Europe, la campagne qui vise à sensibiliser sur les principes du vivre ensemble, sera portée par l’AJJ dans de nombreuses villes. Une manière d’inscrire la jeunesse aux agendas internationaux, avec une grande prise de conscience des perspectives du genre humain. 
La soirée de lancement de cette initiative a été riche en présentations, projections, témoignages et en recommandations. « Nous voulons surtout annoncer notre volonté d’aller sur le terrain combattre le racisme, la xénophobie, le refus de l’autre pour des raisons de religion, de couleur, de langue, d’opinion ou encore de sexe… », a soutenu Ahmed Rezki, l’une des figures actives de l’AJJ. Il y aurait certainement un lendemain du Forum pour les ONG de la jeunesse démocratique marocaine éprise des valeurs d’égalité, d’équité et de justice sociale.  

M.E
Mardi 2 Décembre 2014

Lu 377 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés