Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Améliorer les conditions d'éducation au sein des écoles rurales




​Améliorer les conditions d'éducation au sein des écoles rurales
L'Unicef a mené, en collaboration avec la Fondation We Are Water un projet pilote dans la province de Zagora en vue d'améliorer les conditions d'éducation et de santé au sein des écoles rurales au profit de près de 4.000 enfants, à travers la construction ou la réhabilitation des équipements sanitaires dans 19 écoles de la province.
Ce partenariat va au-delà de la construction, en incluant la mobilisation initiale et l'appropriation de la communauté, des enfants et des autorités municipales et provinciales qui connaissent les besoins et les contraintes locales, précise un communiqué de l'Unicef, citant le coordonnateur des programmes de cette instance au Maroc, Jean-Benoît Manhes, lors de sa rencontre avec le gouverneur de la province de Zagora. 
D'après les chiffres officiels, près de 6.000 écoles ne disposent pas aujourd'hui d'équipements sanitaires fonctionnels, note le communiqué, ajoutant que l'absence de latrines a des conséquences importantes sur la santé des enfants et leurs résultats scolaires, tout en étant l'une des causes d'abandon, en particulier pour les jeunes filles.
Selon l'Unicef, les causes de la non utilisation des équipements sanitaires et le non-lavage des mains sont multiples et nécessitent des réponses intégrées. Ces installations doivent être adaptées au contexte local, en particulier dans les régions où l'eau est rare, rapporte la MAP.
"Au-delà de la construction, un processus de consultation est nécessaire pour écouter les besoins des élèves, des parents et des professeurs notamment, relève l'Unicef, précisant que l'éducation à l'hygiène ainsi qu'à l'entretien peut non seulement améliorer la situation sanitaire dans les écoles mais également amener les enfants eux-mêmes à devenir des agents de changement dans leurs communautés. "Grâce à la construction des nouvelles latrines dans les écoles de Zagora, non seulement nous apporterons de l'hygiène, mais également de la dignité aux enfants de cette région", a indiqué, de son côté, Xavier Torras, directeur de la Fondation We Are Water (Fondation initiée par Roca).
L'Unicef, au Maroc et en Espagne, la Fondation We Are Water et le groupe Roca au Maroc souhaitent que ce projet pilote permette de poursuivre leur coopération, y compris via la fourniture d'équipements, leur plaidoyer et la mobilisation de toutes les parties prenantes. Ceci pour que la question d'eau et d'assainissement de base demeure une priorité et permette à tous tes enfants au Maroc, et en particulier les filles, d'étudier et de vivre en bonne santé dans un environnement sain, souligne le communiqué.

Samedi 16 Mai 2015

Lu 473 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés