Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trente ans après, les Monty Python de retour sur scène




Trente ans après, les Monty Python de retour sur scène
Un perroquet mort, des gogo-danseuses et l’astrophysicien Stephen Hawking feront partie du show des Monty Python qui, plus de trente ans après leur dernier spectacle, remontent sur scène  pour dix représentations à grande échelle à Londres.
John Cleese, Michael Palin, Terry Gilliam, Eric Idle et Terry Jones ont promis lundi en conférence de presse que les spectacles seront spectaculaires et, cela va de soi, très loufoques. 
«Je suis ravi et fier d’annoncer que ce sera bien crade», a insisté Eric Idle, aux commandes de la mise en scène. 
Budgété à 5,6 millions d’euros, le spectacle offrira un mélange de sketches, de chants et de danses, soit un programme copieux selon les «Python», aujourd’hui tous septuagénaires. 
«Je suis déjà épuisé après le premier numéro», a plaisanté Palin, 71 ans, lundi au bout de deux semaines d’intenses répétitions. 
Solidaire, Mick Jagger, lui aussi déjà septuagénaire, a salué le retour des Monty Python dans un petit clip plein d’auto-dérision où le chanteur des Rolling Stones s’offusque faussement: «Je veux dire, qui veut vraiment les voir encore’ cette bande de vieillards ridés voulant revivre leur jeunesse et faire des tonnes d’argent. Et le meilleur d’entre eux est mort il y a des années déjà.» 
Baptisé «One Down, Five to Go» (Un à terre, cinq prêts à y aller), en hommage au sixième membre de la troupe, Graham Chapman, mort en 1989 d’un cancer de la gorge, le spectacle des Monty Python est très attendu. 
La première représentation affichait complet après 44 secondes lors de la mise en vente des billets en novembre. La plupart des neuf autres dates se joueront également à guichets fermés, avec 14.000 spectateurs attendus tous les soirs à l’O2 Arena. 
Depuis l’annonce de leur retour, une grande fébrilité a gagné la Grande-Bretagne qui se remémore les répliques cultes de leur série télévisée loufoque, «Monty Python’s Flying Circus», diffusée sur la BBC entre 1969 et 1974, et revendue dans le monde entier. 
L’un de leurs sketches les plus célèbres, «Le Perroquet mort», met en scène John Cleese ramenant à l’animalerie son ara bleu parce qu’il a trépassé. Michael Palin, qui joue le propriétaire du magasin, lui assure : «il n’est pas mort, il dort». S’ensuivent cinq minutes d’une joute verbale aussi absurde qu’hilarante. 
Leurs films «Monty Python, Sacré Graal» (1975) ou «La vie de Brian» (1979), dans lequel Graham Chapman joue un homme pris par erreur pour Jésus, ont également marqué les esprits. 
Trente ans après «Le sens de la vie», leur dernier film ensemble, en 1983, les Monty Python ont promis de faire revivre leurs plus grand succès. Avec en «guest-star» l’astrophysicien Stephen Hawking, qui doit faire une apparition pendant le spectacle dont les «Python» n’ont pas voulu préciser la nature. 
La dernière représentation, le 20 juillet, sera retransmise en direct dans des cinémas du monde entier, en guise d’adieu final aux millions de fidèles. «C’est mieux de le faire une fois bien, en Angleterre, où tout a commencé, et après s’arrêter là», a assuré John Cleese.  

AFP
Jeudi 3 Juillet 2014

Lu 68 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs