Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Stratégie de promotion du septième art : Installation de la commission chargée d'élaborer un Livre blanc




Stratégie de promotion du septième art  : Installation de la commission chargée d'élaborer un Livre blanc
La commission scientifique chargée de confectionner un Livre blanc sur la stratégie de promotion du secteur cinématographique, présidée par le chercheur Abdellah Saâf, a été installée récemment à Rabat.
La commission est composée de 24 membres représentant les différentes instances, professionnels et choisis dans le respect de la diversité des composantes et des tendances culturelles. Il s'agit de Mohamed Larbi Messari, Mohamed Glaoui, Rita Khayat, Sarem Fassi Fihri, Mohamed Abderrahman Tazi, Naoufel Beraoui, Najib Benkirane, Abdelhamid Marrakchi, Maâti Kandil, Mustapha Erbib, Rachid Cheikh, Mohamed Sallou, Mohamed Belghouat, Mustapha Mesnaoui, Rahal Boubrik, Naji Al-Amjad, Hassan Smili, Taib Bouazza, Sabah Bendaoud, Fatima Ifriki, Hakim Belabbas,Thami Hajjaj et Mustapha Stitou.
L'élaboration du Livre blanc est l'objectif principal des assises nationales du cinéma, prévues du 16 au 18 octobre. Il devrait inclure les fondements d'une stratégie nationale intégrée pour promouvoir le 7ème art marocain, avec des mesures et des actions concrètes tendant à favoriser l'émergence d'une véritable industrie du film et des recommandations pour promouvoir l'action du Centre cinématographique marocain.
La date de fin janvier prochain a été retenue comme un délai de réalisation de ce Livre blanc, document sur lequel misent les acteurs du septième art national en tant que feuille de route vers la renaissance du secteur cinématographique.
Dans une allocution à cette occasion, M. Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, a indiqué que le cinéma marocain est appelé à faire face aux défis de la qualité de production, de la compétitivité internationale et de la promotion dans un contexte de fermeture progressive des salles de cinéma, en plus des défis inhérents à la professionnalisation des festivals et de l'amélioration de la formation.
Selon le ministre, la méthodologie adoptée dans ce projet consiste à apporter des réponses collectives à ces défis, d'autant que la promotion du secteur est la responsabilité avant tout des professionnels du 7ème Art.
Pour sa part, le président de la Commission scientifique, Abdellah Saâf, a indiqué que la commission a pour mission "de développer des éléments opérationnels pour une politique publique globale et efficiente pour le développement du secteur cinématographique au Maroc".

MAP
Vendredi 5 Octobre 2012

Lu 436 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs