Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plainte contre Sharone Stone




Plainte contre Sharone Stone
La plainte déposée en justice par une ex-employée de la star, une nourrice chargée de s'occuper de ses trois enfants (Roan Joseph, Laird Vonne et Quinn Kelly), en est peut-être la raison... Erlinda Elemen a en effet déposé une plainte pour licenciement abusif et harcèlement, évoquant le fait que l'actrice laissait entendre qu'être philippin revenait à être idiot ou lui interdisait de parler devant les enfants "pour qu'il ne parle pas comme [elle]" selon l'AFP. Dans sa plainte de 17 pages déposée au tribunal de Los Angeles, la nourrice licenciée en 2011 accuse également Sharon Stone d'avoir critiqué ses choix religieux.
Elle évoque le fait qu'elle "a eu fréquemment à subir des commentaires désobligeants ou des propos calomnieux sur ses origines philippines". Selon le document, la star de Basic Instinct faisait régulièrement "des commentaires sur l'accent philippin de la plaignante (...), ou d'autres sur la nourriture philippine, ou d'autres encore revenant à faire correspondre le fait d'être philippine avec le fait d'être idiot". Elle aurait également "à plusieurs reprises fait preuve de dédain à l'égard des sentiments religieux de la plaignante, l'aurait critiquée parce qu'elle se rendait fréquemment à l'église et lui aurait interdit une fois de lire la Bible dans sa maison".
Erlinda Elemen avait été embauchée en octobre 2006, et Sharon Stone avait mis un terme à son contrat en février 2011, car, selon la plainte, elle aurait découvert que sa nourrice était payée en heures supplémentaires lorsqu'elle se déplaçait avec la famille ou lorsqu'elle travaillait les jours fériés.
Des accusations que réfutent totalement la comédienne par l'intermédiaire d'un de ses porte-parole : "C'est une plainte absurde qui a été déposée par une ex-employée mécontente qui cherche manifestement à obtenir de l'argent par tous les moyens possibles."
"Après qu'il a été mis fin à ses fonctions il y a environ un an et demi, elle avait déposé des demandes pour être indemnisée pour un soi-disant handicap et un accident du travail. Aujourd'hui, elle cherche apparemment un autre moyen d'empocher de l'argent", ajoute le communiqué, évoquant des accusations "fabriquées de toutes pièces". "Sharon Stone sera entièrement blanchie en justice", conclut-il.
L'actrice, qui avait dû verser 232.000 dollars de dommages et intérêts à un ouvrier qui s'était blessé lors d'une chute chez elle durant des travaux, aura donc à faire face à son ancienne employée.

Libé
Jeudi 31 Mai 2012

Lu 321 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs