Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les violations des droits de l’Homme dénoncées à Dakhla par une ONG des camps de Tindouf

Conférence de presse de l’Association des descendants de Sakia El-Hamra et Oued Eddahab




Les violations des droits de l’Homme dénoncées à Dakhla par une ONG des camps de Tindouf
L’Association des descendants de Sakia El-Hamra et Oued Eddahab (ADSHOE) dont le siège se trouve à Tindouf a organisé récemment une conférence de presse en coordination avec l’Association de la régionalisation avancée et l’autonomie  et l’Association civisme pour le développement dans la région Oued Eddahab.
Cette conférence visait à mettre en lumière les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf, la situation inhumaine et l’oppression que vivent les habitants de ces camps, au vu et au su de la communauté internationale. Plusieurs organes de presse ont été représentés à cette conférence ainsi que des représentants de la société civile locale. Le porte-parole de l’Association ADSHOE, Hamada Mauloud, a souhaité la bienvenue aux représentants des médias qui ont bien voulu assister à cette conférence.
Répondant à une question relative aux sit-in organisés par la jeunesse du changement devant le siège du HCR à Rabouni, il a indiqué que ce sont des sit-in qui expriment la réelle volonté des organisateurs de prouver  que les habitants des camps n’y sont pas parqués par conviction, mais qu’ils sont les victimes de slogans mensongers du Polisario datant de la période révolue de la guerre froide. Aujourd’hui, ajoute-t-il, avec le développement des moyens de communication qui n’a pas épargné ces camps, la jeunesse s’est rendu compte que la situation des habitants des camps est loin d’être celle des réfugiés, reconnue conformément au droit international. Par conséquent, ce sont des séquestrés n’ayant aucun droit de liberté de circulation, ce qui a poussé les jeunes des camps à adhérer à différentes organisations comme « La jeunesse du changement ou Assez » ou les autres organisations dont la liste est longue, en quête de liberté.  En guise d’exemples sur les violations des droits de l’Homme perpétrées dans les camps, Hamada a souligné que les témoignages rapportés par des jeunes dont le visage était caché par leurs turbans par crainte de représailles   diffusés par la chaîne de TV Laâyoune,  constituent une preuve éloquente des restrictions des libertés dans les camps. Sans oublier les nombreuses plaintes déposées devant les tribunaux européens contre les dirigeants du Polisario, pour viols, tortures, kidnapping et séquestrations.      
 Répondant à une question relative au rôle de l’ONU, permettant une solution à ce conflit artificiel, Mauloud a dit que pour lui, l’ONU a perdu sa crédibilité et que les grandes puissances telles que les USA, la Grande-Bretagne, la France ou la Russie qui sont des alliés traditionnels du Maroc,  sont les seules à décider du sort du monde. Aussi, est-il temps de mettre fin aux souffrances de milliers de Sahraouis errant dans le désert algérien. L’autonomie interne que propose le Royaume est la seule solution satisfaisante garantissant une vie dans la dignité et à même de mettre un terme à cette situation déplorable que nous vivons. Une solution où il n’y a ni vainqueur ni vaincu, qui préserve l’identité sahraouie et permet de réunir les tribus sahraouies dispersées et dont on se sert, aujourd’hui, pour faire basculer les élections, tant en Mauritanie qu’en Algérie et pourquoi pas dans un autre pays.

Ahmadou El-Katab
Lundi 5 Mai 2014

Lu 1364 fois


1.Posté par mourade le 05/05/2014 14:04
Juste a voir la photo de dessus ,on comprend la realité de la chose.
Il n y a pas photo avec la vie des sahraouis vivant au Maroc ,leur vie est bien meilleur.
Toute les infrastructures ,routes,barrages,logements,soutien financier a la population sahraouis marocaine entreprit par le roi du maroc n ont fait que ameliorer leur situation.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs