Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les tests ADN pas si infaillibles que ça




Un article du New Scientist publié le 11 août dernier révèle que les tests ADN pratiqués lors d'enquêtes criminelles ne sont pas infaillibles. Des experts américains et britanniques donnent leur verdict.
Le magazine New Scientist a lui-même procédé à un test aux États-Unis. Il a envoyé à dix-sept experts différents un échantillon d'ADN, prélevé sur une scène de crime et qui avait déjà servi à envoyer un homme en prison. Résultat : parmi les dix-sept scientifiques, un seul a confirmé la culpabilité du prisonnier, douze l'ont "disculpé" et quatre ont estimé l'échantillon non probant.  La confiance toujours plus grande accordée à l'analyse de minuscules échantillons de sang ou de salive dans des affaires où la pression est forte, amène le magazine à considérer le profilage génétique comme faillible, et sujet à des interprétations subjectives. Cependant, Kay Francis, du service officiel de médecine légale en Angleterre, allègue que son pays a une certaine avance en la matière (même sur les États-Unis), et qu'une expertise ADN seule ne peut, en aucun cas, amener un suspect devant les tribunaux.

Maxisciences
Jeudi 26 Août 2010

Lu 153 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs