Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les miraculés du sport : Alberto Contador, rescapé d'un anévrisme cérébral




Mai 2004, première étape du Tour des Asturies. Le jeune Alberto Contador, alors meilleur espoir du cyclisme espagnol, s'écroule en pleine course, pris de convulsions. Depuis quelques jours déjà, il disait souffrir de maux de tête. A l'hôpital, outre une fracture de la mâchoire, les médecins lui diagnostiquent un anévrisme cérébral. Plongé dans le coma durant trois semaines, il est opéré d'un œdème, on lui retire un caillot de sang du cerveau. Il s'en est fallu de peu que l'Espagnol y passe...
Mais avec cet anévrisme naissent les premiers doutes sur la "propreté" d'Alberto Contador. Il est en effet reconnu que l'usage de stéroïdes et plus particulièrement d'EPO, favorise l'apparition de ces caillots de sang...
L'Espagnol n'a cependant jamais été contrôlé positif. Après cette opération, il ne remonte sur un vélo qu'en décembre 2004. Depuis, il a remporté le Tour de France en 2007, 2009 et 2010, le Giro et la Vuelta en 2008.


Libé
Samedi 21 Août 2010

Lu 336 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs