Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Brésiliens contre le financement du Mondial avec l'argent public




Quelque 57% des Brésiliens se sont prononcés contre l'utilisation de l'argent public pour financer la construction ou la rénovation des stades de football en vue du Mondial-2014, selon un sondage paru lundi.
L'enquête conduite par l'Institut Datafolha montre que sur les 10.586 personnes interrogées dans 382 municipalités, 57% d'entre eux ne veulent pas voir le gouvernement fédéral ni ceux des Etats puiser dans les fonds publics provenant des impôts, pour construire et rénover les stades qui accueilleront la Coupe du monde.
Ceux qui au contraire approuvent ce mode de financement plutôt qu'un autre reposant sur des fonds privés, constituent 37% des sondés, le restant ne se prononçant pas.
Selon des estimations prévisionnelles (sans compter Sao Paulo la plus grande ville du pays qui n'a pas encore de stade répondant aux normes de la Fifa), le coût des différents travaux concernant les 11 stades restants avoisine les 5,100 milliards de reales (soit 2,250 milliards d'euros).
L'autre sondage concernait le lieu du match d'ouverture, que 26% des Brésiliens souhaitent voir se dérouler à Rio de Janeiro, contre 23% à Sao Paulo.
Le sondage a été réalisé entre le 9 et le 12 août.

AFP
Vendredi 20 Août 2010

Lu 228 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs