Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le mois de Ramadan à Agadir




A l'instar de toutes les villes du Royaume, Agadir vit actuellement à l'heure  du mois sacré du Ramadan.
Mais cette année, celui-ci tombe en pleine période des vacances. Alors, si certains ont choisi de prendre leur congé annuel en juillet en prévision du mois de jeûne, d'autres, au contraire, ont  fait  avec et ont donc pris le leur au mois d'août,  le mois des congés pour la grande majorité des employés et notamment dans la Fonction publique. On note d'ailleurs un certain ralentissement dans l'administration où on a souvent affaire aux intérimaires ou aux adjoints en cette période.
Donc, malgré le Ramadan, c'est encore les vacances. Et pour notre communauté résidant à l'étranger où les conditions du jeûne ne sont pas pareilles qu'au "  bled " comme le disent souvent ses membres, beaucoup d'entre eux ont saisi l'occasion et sont venus en vacances en cette période pour pouvoir passer ce mois sacré en famille et se ressourcer au pays.
Cependant, avec l'approche du Ramadan, la pression a baissé car la plupart des vacanciers sont rentrés chez eux, soit au Maroc, soit à l'étranger. Mais les aoûtiens, eux, sont toujours là et continuent à profiter de leurs vacances, car qu'ils soient à l'hôtel, dans une résidence ou dans un appartement privé, voire une résidence secondaire, le jeûne ne pose pratiquement aucun problème parce qu'on peut avoir tout ce qu'on veut comme si on était chez  soi.
La plupart des gens étant partis en vacances depuis le mois de juillet, cette année, il n'y a pas de frénésie des préparatifs. Il faut reconnaître aussi que les dispositions nécessaires ont été prises pour que tous les marchés soient régulièrement approvisionnés. D'alleurs, un petit tour au souk El Had nous a permis de le vérifier sur place. Les gens font leurs achats dans le calme et la sérénité parce que tout ce dont on a besoin est disponible.
Les denrées les plus demandées en ce mois sacré sont disponibles en grandes quantités et leurs prix sont abordables. A titre d'exemple, la tomate mûre coûte entre 1,80  et 2 DH  le kg, les dattes entre 20 et 35 DH le kg. Cette année la récolte sera bonne et les dattes de Zagora notamment commencent déjà à arriver sur les marchés, sans oublier celles de l'année dernière sorties des frigos. Et il y a aussi les dattes importées de pays frères comme la Tunisie dont les produits se taillent une bonne part du marché en raison du retard que nous accusons dans ce domaine.  Bien que notre pays produise une très grande variété de dattes, malheureusement, on continue à les voir débarquer chez les commerçants de fruits secs dans des cageots que l'on utilisait autrefois pour le conditionnement des oranges, voire dans de simples couffins. S'il est donc un produit du terroir à valoriser, c'est bien les dattes.
Quant aux légumineuses (fèves, pois-chiches et lentilles) utilisées dans la soupe, la fameuse " Harira " du Ramadan, leurs prix varient entre 10 et 13 DH le kg. Le coriandre vert est actuellement proposé  à 0, 75 DH la botte et le céleri 1 DH.
Les fruits de saison sont disponibles en grandes quantités : figues, pêches,  raisins de table blancs et noirs, prunes, brugnons, bananes, pommes, poires, pastèques, melons, sans oublier les fruits exotiques comme le kiwi et l'ananas. Là, les prix varient selon qu'il s'agit de fruits importés ou du pays.
Les produits laitiers, les œufs, les volailles, les viandes rouges (veau, mouton, chevreau) sont également disponibles sur le marché local même si leur consommation en ce mois sacré connaît une augmentation. Très demandé aussi pendant le Ramadan, le poisson frais est disponible.
Et l'on ne peut pas parler de tous ces produits agricoles et de la mer sans louer les efforts de nos agriculteurs, du plus petit au plus grand,  notre industrie agro-alimentaire et nos marins-pêcheurs qui ont toujours été à la hauteur et qui font qu'aujourd'hui, le Maroc ne connaît pas de pénurie dans ce domaine et surtout durant le mois de jeûne. Cette abondance ou surabondance de produits dans nos souks et marchés étonne bien souvent les touristes qui n'ont pas l'occasion de voir chez eux des monceaux d'oranges, de pastèques, de pommes de terre, de tomates, et autres fruits et légumes.
Si pendant la journée, les gens jeûnent, les nuits du Ramadan à Agadir diffèrent de ce qu'on a l'habitude de voir dans les médinas de Fès, Marrakech, Meknès…D'aucuns regrettent beaucoup l'ambiance du quartier Talborjt d'avant le séisme. Mais quoi qu'il en soit, après la rupture du jeûne, les gens vont à la mosquée pour la prière " d'Al Ichaa " et " Attarawih".
Après cela, les uns  rentrent directement chez eux tandis que d'autres vont sur la côte, le lieu le plus prisé, surtout cette année après l'achèvement des travaux de la promenade aujourd'hui très bien éclairée la nuit. Les cafés de la côte connaissent en général une grande affluence pendant les nuits du Ramadan.
Toutefois, la place Al Amal, qui fait la joie des petits pendant toute l'année, connaît aussi une grande affluence le soir. En effet, eux-ci viennent y jouer tranquillement  avec leurs petits camarades sous l'œil vigilant de leurs parents.
Pendant le mois  de Ramadan, on assiste également aux concours annuels de déclamation du Coran et aux soirées " d'Al Amdah Annabaouiya " et de " Samaâ " organisées par des associations culturelles.  
Les sportifs, eux, voient fleurir des tournois de foot du Ramadan dont certains ont déjà acquis leurs lettres de noblesse comme le tournoi de futsal organisé chaque année  par la Ligue du Souss.
Cette année, on assistera également à la reprise des Nuits de Ramadan de l'IFA avec en ouverture, le jeudi 19 août, Touria Hadraoui.
Par-delà l'abstinence, le Ramadan est un mois de piété et de recueillement marqué par cette grande ferveur religieuse qui caractérise tout musulman.  

M'BARK CHBANI
Vendredi 13 Août 2010

Lu 2455 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs