Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée célèbre le Maroc

Un Moussem au MuCEM




Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée célèbre le Maroc
Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) organise, du 22 au 25 et les 30 mai et 31 mai courant, une série de rencontres, débats et projections, sous le signe : «Temps fort Maroc : paroles dans la cité». 
Cet événement  qui ouvre portes et fenêtres sur le Maroc contemporain offre un voyage aux confins des représentations qui révèlent quelques aspects inattendus du Royaume, et introduit le public aux mutations de la société marocaine. Cette manifestation de taille permettra donc aux visiteurs de découvrir comment un pays se construit une image de  lui-même à travers le regard de l’Autre,  et combien les artistes, cinéastes, chorégraphes ou écrivains, sont aux prises avec les questions de la cité, à travers l’image, le corps et la langue.  La programmation de cet événement a été conçue en collaboration avec Omar Berrada, écrivain et traducteur, qui vit entre  Paris et Marrakech  où il codirige Dar al-Ma’mûn, bibliothèque  et  résidence internationale  pour artistes et traducteurs. 
La nouvelle est l’un des genres littéraires les plus vivants et emblématiques de la littérature marocaine, notamment arabophone.  En prolongement  des conférences et tables  rondes  de  Paroles  dans  la cité, un choix de nouvelles traduites  de l’arabe est donné  à entendre par Lubna Azabal et Faouzi Bensaïdi. Des textes de Ahmed Bouanani, Yassin Adnan ou Ahmed Bouzfour seront donc au programme. 
Les organisateurs ont également prévu un hommage à l’écrivain, cinéaste et dessinateur, Ahmed Bouanani.  Décédé en 2001, il  est l’une  des  figures les plus émouvantes de la modernité  artistique  au Maroc. Par l’écriture, la peinture et le cinéma,  il prend  en charge des pans entiers de la mémoire et de l’imaginaire marocains,  et en renouvelle les formes. La réédition récente de son récit “L’Hôpital” a permis  de le redécouvrir,  mais beaucoup d’inédits restent à publier.  
En outre, son unique long métrage « Mirage », qui constitue un jalon essentiel dans l’histoire du cinéma marocain sera projeté, par la même occasion.    
Il s’agit d’un film qui se déroule au Maroc des années 40. Dans  une   petite bourgade,  les autorités  locales distribuent  des  sacs  de farine aux nécessiteux de  la région.  Dans  l’un de  ces sacs,  Mohamed  Ben Mohamed  découvre  des billets de banque…
Par ailleurs, on a beaucoup parlé du phénomène tragique des « Harragas »  (immigrés clandestins)   nord-africains qui, au péril de leur vie, tentent une traversée de la Méditerranée. Aujourd’hui, une  traversée  plus confortable s’effectue aussi vers l’autre sens. Nombre d’Européens immigrent au Maroc : des retraités français y finissent leur vie au soleil, de jeunes chômeurs espagnols  y cherchent du travail, ou des membres de la bourgeoisie italienne s’y consolent  d’une peine de cœur…  L’anthropologue Michel Péraldi  a mené l’enquête et animera une conférence à ce sujet, toujours dans le cadre de cet événement organisé par le MuCEM. 
D’autre part, en cette année en particulière, où le  Maroc est mis à l’honneur au MuCEM, le Musée prend l’expression au mot et  devient « Moussem » le temps d’un dimanche après-midi. Sur une Place d’Armes aux allures de salon marocain:  on écoutera   les conteurs, on observera les acrobates du cirque d’aujourd’hui, on dégustera des saveurs sucrées, on dansera  sur les airs de musique d’un orchestre chaâbi, le tout, sur un parfum de thé à la menthe... Une vraie fête de  la culture marocaine, entre tradition et regard contemporain. Et ce en partenariat avec la Maison du conte du Maroc. 

Mehdi Ouassat
Mercredi 21 Mai 2014

Lu 533 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs