Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Festival Timitar souffle sa 11ème bougie

Du 18 au 21 juin 2014 à Agadir




Le Festival Timitar souffle sa 11ème bougie
La 11ème édition du Festival Timitar signes et culture aura lieu du 18 au 21 juin courant à Agadir, sous le signe “Les artistes amazighs accueillent les musiques du monde”.
Lancé en 2004 par la région Souss-Massa-Draâ, cet événement organisé par l’Association Timitar, et appuyée par tous les acteurs économiques, administratifs et culturels de la région, invite le public marocain et étranger à partager une expérience musicale riche et intense, réunissant des artistes de différents horizons.
Depuis ses débuts, ce festival fut une ouverture de l’artiste amazigh  sur  toutes sortes de cultures artistiques  nationales et internationales. C’est en fait un rendez-vous annuel, témoin de la rencontre de différents courants artistiques mondiaux : des sonorités amazighes aussi  bien du Souss que du Moyen Atlas, aux rythmes mélodieux de l’Afrique, ou encore des plus grandes voix du jazz aux meilleurs sons électroniques des DJ. 
«Fraternité, égalité, échange, métissage et amour de l’autre… autant de valeurs universelles et humanistes qui sont célébrées chaque année sur la scène de Timitar, véritable miroir de la diversité du Maroc et de son ouverture sur le monde», souligne Khalid Bazid, directeur du festival.  Et d’ajouter «Ici, les plus grands noms de la musique fusionnent avec nos artistes nationaux en un parfait échange et dans une totale harmonie. Plus qu’un simple festival, Timitar est l’occasion de faire  rencontrer des mondes totalement opposés ainsi que de faire jaillir de ce mariage improbable de nouvelles possibilités. Car Timitar, c’est la perspective d’un monde meilleur, un monde où l’universalité est le maître mot».  
Cette année, le festival présente une programmation aussi exigeante qu’éclectique,  associant de prestigieux artistes ayant comme point commun une musique authentique. Fidèle à son esprit, Timitar mettra à l’honneur les troupes traditionnelles qui participent à la conservation des traditions d’art populaire, en accueillant quatre troupes : l’Ahwach Ait Baamrane, Rokba de Zagora, l’Ensemble Ain Orma ainsi que l’Ahidouss Tirssaline. Ils auront l’honneur d’ouvrir chaque soir les festivités de la Place Al Amal.
Les jeunes artistes qui innovent dans la musique amazighe tels que l’ensemble Fuzz Anaruz de Khémisset, Hicham Massine d’Agadir, Lahoucine Ait Baamrane ou encore Noumidia, originaire d’Al Hoceima, seront particulièrement mis en avant lors de cette édition.
La riche scène “Musique actuelle” sera représentée par le rappeur tangérois Muslim, le jeune Nasr Megri ainsi que le collectif franco-marocain MC Connexion. Le prometteur Saad Lamjarred sera également présent lors de cette 11ème édition.
La programmation internationale de Timitar réunira, quant à elle, des artistes aux influences extrêmement diverses, venant des quatre coins du monde.  Tels que l’Orchestre national de Barbès, Alpha Blondy, Karima Skalli, Jennifer Grout, Nidale  Lbourk, Maya Kamaty, Juan Carmona, Babylone, Cambell Brothers et Imagination.
Par ailleurs un hommage sera rendu à feu Aziz Chamkh, figure emblématique de la chanson amazighe en général et de Tazenzarte en particulier,  qui s’est éteint en avril dernier à l’âge de 63 ans. «Acteur actif de la scène musicale marocaine, Timitar s’engage également chaque année pour la reconnaissance de nos artistes», déclare Abdellah Rhallam, président de l’Association Timitar.  Et de poursuivre : «A l’occasion de cette 11ème édition, Timitar souhaite rendre hommage à Aziz Chamkh, une grande personnalité de la musique disparue il y a quelques semaines, en lui dédiant la soirée d’ouverture du festival. Les artistes sont mortels, mais leurs œuvres les inscrivent à jamais dans l’éternité».
Outre une rétrospective de la vie et de l’œuvre de cet artiste, tracée par  des chercheurs, poètes, écrivains et artistes ayant accompagné son parcours, le  programme off du festival prévoit, dans le cadre de «Timit-Arts Urbains», une  résidence artistique et des compétitions de break-dance et hip-hop avec un show  final, le 21 juin au Théâtre de verdure.
Fort de sa volonté de transcender les différences, le Festival Timitar fait de la musique un instrument de rassemblement, d’union et de dialogue entre les cultures. En 11 ans d’existence, il a atteint une grande maturité. Sa qualité a été d’ailleurs saluée par le prestigieux magazine britannique Songlines, qui l’a classé parmi les 25 meilleurs festivals internationaux au monde. 
Selon les organisateurs, le Festival Timitar restera fidèle à ce qui fait sa richesse et ce qui le définit depuis le début. Tout en s’adaptant aux nouveautés et actualités musicales, “l’Esprit Timitar” reste le même : partage, découvertes et ouverture sur le monde en sont les maîtres mots. 

Mehdi Ouassat
Mercredi 18 Juin 2014

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs