Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement de l’Année du Maroc au Canada




Lancement de l’Année du Maroc au Canada
Nouzha Chekrouni : Nous avons en partage une communauté de valeurs, une convergence de points de vue et une volonté de construire un partenariat stratégique 

Le Canada accueille «l’Année du Maroc» dont la soirée d’inauguration a eu lieu ce week-end à Dar Al Maghrib à Montréal, en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles l'ambassadrice du Maroc à Ottawa, Nouzha Chekrouni et de la Consule générale du Royaume à Montréal, Wassane Zailachi.
Initié sous le signe « Le Maroc, une porte sur l'Afrique », par la Chambre de commerce et d'industrie Al Maghreb au Canada (CCIMC), cet important événement débutera concrètement le 15 avril. Avec un double objectif: dynamiser le rôle de la diaspora dans le développement économique du Royaume et faire des membres de la communauté marocaine des acteurs actifs dans le développement économique national.
«La tenue de l’Année du Maroc au Canada constitue une tribune privilégiée pour mettre l’accent sur le fort potentiel d’une économie marocaine en expansion ainsi que les occasions d’affaires et d’investissement qu’offre ce pays», a souligné Stephen Harper. 
Dans une lettre adressée aux organisateurs, le Premier ministre canadien a également félicité ces derniers pour « leurs efforts à engager la diaspora marocaine et l’ensemble des hommes d’affaires afin d’établir des conditions favorables au rayonnement et à la prospérité du Canada et du Maroc». Et de rappeler que «les activités commerciales entre le Canada et le Maroc ont connu une augmentation ces dernières années, notamment grâce aux excellentes relations bilatérales que nos deux nations entretiennent».
Soulignant les acquis politiques, économiques et sociaux du Maroc sous le leadership de S.M le Roi, Nouzha Chekrouni a, pour sa part, souligné le rôle de premier rang joué par le Royaume au niveau du continent africain et rappelé que le Maroc et le Canada ont en partage une communauté des valeurs, une convergence de points de vue et la volonté de construire un partenariat stratégique. 
Pour les organisateurs, il est surtout question de « donner la mesure de l’avenir du partenariat entre le Maroc et le Canada. Un partenariat que nous souhaitons durable et bénéfique aux deux économies ».
L’Année du Maroc au Canada s’articule autour d’une dizaine d’événements qui s’échelonneront jusqu'au 31 décembre prochain. Un colloque économique (ColEco) sur le thème du «Développement des synergies et du potentiel créatif entrepreneurial marocain au Canada», une exposition consacrant le génie créatif marocain au Canada (XpoMaroc), une semaine commerciale  des produits marocains (Le grand souk), un festival de l'art culinaire ancestral marocain (Kouzina) ainsi qu’une série de conférences sur la participation de la diaspora dans les institutions démocratiques marocaines ponctueront cette année 2014. 
Figurent également au programme, un pique-nique dans la pure tradition marocaine (Nzaha) et un hommage aux femmes marocaines qui se sont distinguées sur la scène canadienne (Le Gala des Lionnes). 
Il est à préciser que l’Année du Maroc au Canada commencera par la « MaroCaravane ». Cette  caravane marocaine, dont font partie le Consulat général du Maroc au Canada et la Banque populaire,  parcourra plusieurs villes canadiennes (Montréal, Sherbrooke, Québec, Moncton, Halifax, Toronto, Edmonton, Calgary et Régina).
Cet événement se donne comme mission de rencontrer les membres de la communauté marocaine à travers le Canada afin de les impliquer davantage politiquement et économiquement dans le développement du Maroc. Autre mission : promouvoir le Maroc auprès des hommes d'affaires canadiens et leur présenter le potentiel économique du Royaume et toutes les richesses naturelles dont il jouit.
Il est à noter que l’Année du Maroc au Canada s’achèvera par une mission commerciale de gens d'affaires du Canada au Maroc visant à « permettre aux entreprises canadiennes de s’ouvrir davantage sur le marché marocain et ses potentialités », explique-t-on.
 


Alain Bouithy
Mardi 1 Avril 2014

Lu 1934 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs