Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La présence marocaine à Al Qods mise en exergue au Salon du livre




La présence marocaine à Al Qods mise en exergue au Salon du livre
Les participants à une rencontre organisée, vendredi par le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger  dans le cadre du SIEL, ont mis en exergue la forte présence marocaine dans la ville d'Al Qods, saluant l'action de SM le Roi Mohammed VI qui n'a eu de cesse de soutenir la cause palestinienne.
Le professeur à l'Université d'Al Khalil, Adnan Abou Dayya, a indiqué lors de cette rencontre tenue sous le thème "Marocains et Palestiniens : parcours solidaires", que la présence marocaine dans la ville sainte s'explique par trois facteurs fondamentaux, à savoir l'installation dans la ville de pèlerins marocains qui se rendaient à la Mecque, l'attractivité de la ville pour les  savants marocains, ainsi que l'installation à Al Qods de moudjahidines marocains ayant participé à repousser les croisades contre cette ville sainte.
Al Qods abrite plusieurs « waqfs » marocains (dans le droit islamique, waqf est une donation faite à perpétuité par un particulier à une œuvre d'utilité publique, pieuse ou charitable, ou fiducie) en particulier Bab Al Maghariba, l'une des portes menant à la mosquée Al Aqsa, le quartier des Marocains, le village Aïn Karem, le pont Oum Al Banate, ainsi que plusieurs mosquées et écoles, a souligné le chercheur palestinien, relevant que les revenus de ces « waqfs » bénéficient aux familles marocaines d'Al Qods. Et de préciser que les « waqfs » marocains à Al Qods occupée ont joué un rôle primordial dans le soutien des familles palestiniennes nécessiteuses ainsi que dans l'accueil des oulémas et des pèlerins venant d'Afrique du Nord, notant que certains de ces « waqfs » ont été détruits par l'occupant israélien.
Pour sa part, le fondateur de l'Association d'amitié palestino-marocaine, Mohamed Ziyad Al-Jaabari, a mis en exergue le rôle du Comité d'Al Qods et de l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif dans le soutien effectif et agissant du peuple palestinien en général et de la ville d'Al Qods occupée en particulier.
De son côté, Youssef Haji, militant associatif, chargé de mission auprès du groupe de travail cultures-éducation-identités du CCME, a fait remarquer que la communauté marocaine de Palestine compte environ 10.000 personnes, qui représentent quelque 300 familles installées en Cisjordanie et dans la Bande de  Gaza. 

Lundi 16 Février 2015

Lu 434 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs