Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Haro sur l’usage des sacs en plastique

La lutte continue




Haro sur l’usage des sacs en plastique
A quand le retour au panier traditionnel en doum communément appelé «gouffa»?. Une belle alternative pour mettre fin à l’usage des sacs en plastique. Ce ne sera sans doute pas pour demain. En attendant, la lutte continue. Dans la guerre déclarée aux sacs en plastique, véritable fléau pour l’environnement, une nouvelle campagne a été lancée récemment à Salé. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du programme pilote pour la production et la distribution de sacs écologiques. Une affaire de tous et notamment de la société civile qui a été vivement sollicitée.
Ainsi pour le président de l’Association Amal Salé, l’une des nombreuses associations qui se sont impliquées dans cette action, l’objectif essentiel de cette campagne vise avant tout à consolider une nouvelle culture parmi les citoyens à même de  les sensibiliser aux dangers  des sacs en plastique pour l’environnement. 324.000 sacs écologiques devraient être distribués. A cet effet, l’association a fait appel à 50 volontaires qui ont pour mission de distribuer 54.000 sacs. Cinq  autres associations en feront de même.  Parallèlement à cette campagne, bon nombre d’activités sont programmées au sein des quartiers.
Cette lutte ne date pas d’aujourd’hui. Elle a toujours constitué une véritable préoccupation pour les militants dans le domaine de l’environnement. Déjà en 1995, une  première campagne «Retour aux couffins, retour aux sources pour lutter contre les sacs en plastique»  a été lancée  contre les sacs en plastique. Une initiative menée par le Parti des Verts Maroc, l’Agence de recherches et d’information, le Forum maghrébin pour l‘environnement et le développement et le  Comité des femmes marocaines pour le développement. Pour l’occasion, un grand nombre de couffins ont été distribués pour remplacer les fameux sacs noirs en plastique qui enlaidissaient le paysage. Les dangers liés à leur utilisation ne se comptent plus. Tout d’abord, il a été prouvé que  leur fabrication  contribue à l’épuisement des réserves naturelles de pétrole, source d’énergie fossile,  donc non renouvelable, que la nature a mis des millions d’années à fabriquer. De plus, chaque année, on estime que plus de 100.000 animaux marins et notamment des tortues meurent emprisonnés dans un sac plastique ou après avoir ingéré un déchet flottant en le confondant avec une proie. A lui seul, le plastique représente 60 à 80% des déchets en mer.
Mais le plus inquiétant est invisible. Les experts tirent la sonnette d’alarme et les études sont de plus en plus inquiétantes. Le  plastique se fractionne jusqu’à former des particules microscopiques (de l’ordre de 300 micromètres). Elles contaminent le sol et l’eau et apparaissent dans la chaîne alimentaire. Les animaux marins les ingèrent et les polluants persistants se retrouvent, en bout de chaîne, dans nos assiettes. Toutes les espèces marines ou presque contiennent du plastique.
Le problème se pose même au niveau de l’élimination des sacs en plastique.  La solution la plus courante à ce sujet est de les incinérer ou de les enfouir. Dans le cas où ils seraient incinérés, les sacs servent alors de carburant peu coûteux pour entretenir la combustion des autres déchets ménagers. Un véritable cercle vicieux. Pour en sortir, rien de mieux qu’un retour aux sources!
 

Nezha Mounir
Jeudi 8 Mai 2014

Lu 7769 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs