Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Expérimentation d'un sous-marin à pédales




Depuis le début de l'été, Stéphane Rousson, 41 ans et inventeur d'un sous-marin à pédales, expérimente son petit prototype sur différentes plages de la Côte d'Azur. Baptisé "Scubster", ce sous-marin "humide" est selon son créateur, "le plus maniable du monde" dans sa catégorie.
Le Scubster est un sous-marin humide, ce qui signifie que lorsqu'il plonge sous la surface de la mer, le cockpit se remplit d'eau. Pour réaliser sa série de tests, Stéphane Rousson est donc équipé d'une combinaison de plongée et d'une bouteille d'air comprimé.
Encore à la recherche d'un sponsor, le pilote se prépare pour une course qui se déroulera dans un peu moins d'un an, en juin 2011, sur une base de l'US Navy à Bethesda, dans le Maryland. Puis à plus long terme,  Stéphane Rousson entend développer un petit sous-marin "sec" à moteur électrique. Un marché encore ouvert selon lui, seules trois ou quatre entreprises concevant aujourd'hui ce type de sous-marins.
Loin d'être une nouveauté, le sous-marin à propulsion musculaire existe depuis des siècles, les premiers sous-marins à rames ayant été construits en 1620 et 1624 par le Néerlandais Cornelis van Drebel. Puis des dizaines de sous-marins aux systèmes de propulsion très divers ont été conçus avant l'apparition du moteur. Depuis une quinzaine d'années, les Américains et les Canadiens ont pris une longueur d'avance en développant des machines sous-marines en forme de fusée, afin de leur offrir une vitesse de plus en plus importante. "Le but est de faire avancer le sous-marin le plus rapidement possible avec le moins de puissance possible", souligne Stéphane Rousson, lui qui estime avoir construit le sous-marin "le plus maniable du monde".
Le Scubster peut aller en arrière, à droite et à gauche. Dès que son pilote cesse de pédaler, le sous-marin remonte tout seul à la surface. Le petit monoplace est doté de deux hélices à rotation indépendante, actionnées par deux manettes. Il est conçu pour aller à une vitesse de 8km/h, quand un plongeur sous-marin ne dépasse pas les 3 km/h, explique l'inventeur du Scubster dont la construction a duré un an.
Passionné par le ciel comme par la mer, Stéphane Rousson a d'autres ambitions. Alors qu'en 2008 il a effectué une traversée de la Manche en dirigeable à pédales, il prévoit pour le printemps prochain, de descendre les gorges du Tarn avec son "Zeppy III", un dirigeable argenté à pédales.

Maxisciences
Vendredi 27 Août 2010

Lu 200 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs