Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De jeunes talents sur la scène de “Génération Mawazine”


L’appel à candidatures
est ouvert du 22 janvier au 1er mars 2013



De jeunes talents sur la scène de “Génération Mawazine”

Le concours pour dénicher les jeunes talents du Maroc a repris de plus belle. Pour la huitième année consécutive, Génération Mawazine repart à la recherche des meilleurs talents à travers tout le Royaume.
Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, Génération Mawazine est une compétition artistique nationale dédiée aux jeunes formations musicales et talents issus de la nouvelle scène qu’elle identifie et valorise à travers un programme concocté dans cette perspective.
Après une édition 2012 réussie (427 dossiers totalisant 1200 participants, 61 villes représentées et 124 groupes sur 415 participants issus des castings régionaux)  le défi s’annonce plus grand pour l’équipe d’organisation qui a présenté les grandes lignes de la nouvelle édition. C’était lors d’une rencontre tenue, mardi soir, à Casablanca, en présence des lauréats des précédentes éditions dont les témoignages ont éclairé l’assistance sur l’accompagnement dont ils ont bénéficié après leur sacre.
Si les objectifs restent les mêmes, quelques changements sont tout de même annoncés. A la différence des éditions précédentes, les promoteurs n’organiseront pas cette année de quarts de finale. Comme l’année dernière, il ne sera désigné qu’un finaliste. Il est à préciser que les dossiers de candidature ainsi que les informations sur les conditions d’inscription et de participation sont disponibles sur le site du concours (generationmawazine.ma) ou auprès de l’Association Maroc Cultures, organisatrice de la compétition artistique.
Après le dépouillement des candidatures (du 1er au 3 mars), les castings régionaux débuteront samedi 9 mars au Théâtre Royal de Marrakech. Suivront Fès (16 mars), Casablanca (23 mars) et Rabat (30 mars). A l’issue de ce périple, seuls trois candidats seront retenus pour participer à la demi-finale à Rabat (vendredi 5 avril).
Composé du musicologue Ahmed Aydoun (président), Nabyl Guennouni, Hicham El Kabbaj, Omar Essaidi et de Younès Lazrak, le jury (auquel se joindra un jury régional) n’en retiendra que les trois meilleurs pour la finale prévue vendredi 12 avril.
Soulignons qu’à l’issue de cette compétition, le lauréat bénéficiera d’un contrat de management de 5 ans qui l’amènera à se produire sur l’une des scènes du 12ème Festival Mawazine, des formations ciblées pour perfectionner ses connaissances dans le domaine musical ainsi qu’un soutien promotionnel visant à asseoir sa notoriété auprès du public.

Alain Bouithy
Jeudi 24 Janvier 2013

Lu 599 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs