Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillons de culture




Bouillons de culture
Dominique Strauss-Kahn 
 
L'ancien patron du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, déposera "plainte pour diffamation d'ici quelques jours" contre le film d'Abel Ferrara "Welcome to New York" inspiré du scandale qui l'a fait chuter il y a trois ans, a annoncé lundi son avocat, Jean Veil.
Interrogé par la radio Europe 1, Me Veil a assuré que ce film est "une merde, une crotte de chien" et qu'il comporte "une part d'antisémitisme". Dominique Strauss-Kahn avait été contraint à la démission après avoir été accusé d'avoir sexuellement agressé une femme de chambre guinéenne, Nafissatou Diallo, dans sa suite de l'hôtel Sofitel à New York. L'affaire s'était close fin 2012 par un accord financier confidentiel.
 
Charles Aznavour
 
Le chanteur franco-arménien Charles Aznavour, qui donnera un concert pour ses 90 ans à Berlin jeudi, estime avoir passé l'âge de fêter son anniversaire, dans un entretien à la presse allemande samedi. "Les fêtes d'anniversaire sont pour ceux qui ont 18 ans", a-t-il dit, dans un entretien au journal local Potsdamer Neueste Nachrichten, selon l'agence de presse allemande dpa. "Je m'en fous de mon anniversaire. 89 ou 90 ans, quelle est la différence ? La salle de concert était libre ce jour-là, alors j'ai dit oui", a-t-il ajouté. Dans une autre interview accordée début mai au quotidien allemand Berliner Morgenpost, Aznavour avait déclaré être "extraordinairement heureux, quand il est sur scène".
"J'ai toujours autant de joie, quand je suis sur scène, que quand j'étais jeune", avait-il ajouté.
 
Michael Jackson
 
Cinq ans après sa mort, Michael Jackson a électrisé le public des Billboard Music Awards, dimanche soir à Las Vegas, en "renaissant" sous forme d'hologramme pour interpréter l'un des titres de son dernier album posthume. Veste dorée et pantalon rouge, l'hologramme du "roi de la pop" -- au physique plus proche de son époque "Bad" que de ses dernières années -- a interprété "Slave to the rythm", l'un des huit titres de l'album posthume "Xscape", sorti cette semaine aux Etats-Unis.
La chorégraphie, très élaborée et également assurée par une troupe de danseurs, reprenait tous les mouvements caractéristiques de la star, notamment son célèbre moonwalk.
La "prestation" de Michael Jackson, maintenue secrète jusqu'au dernier moment, a nécessité un an de travail et le concours de 104 artistes et techniciens, selon les organisateurs.

Mercredi 21 Mai 2014

Lu 60 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs