Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de Culture




Bouillon de Culture
Soutien

Le soutien des festivals et des cycles cinématographiques marocains organisés dans les différentes villes du Royaume ainsi qu’à l’étranger se trouve au centre de l’engagement du Centre cinématographique Marocain (CCM) et reflète l’importance du 7ème art pour présenter le Maroc et son héritage culturel et humain, a souligné le directeur général du CCM, Sarem Fassi Fihri. L’appui apporté par le CCM à ce genre d’évènements reflète également l’intégration de cette institution dans le processus de développement global que connaît le Maroc dans tous les domaines, a indiqué Fassi Fihri dans une déclaration à MAP-Barcelone en marge du cycle du cinéma marocain contemporain et des droits de l’Homme qui se tient du 13 au 29 janvier dans la ville catalane.
Cet évènement, marqué par la projection d’une vingtaine de films marocains et la tenue de conférences, constitue une occasion pour faire connaître le développement et l’ouverture du cinéma marocain durant la dernière décennie, a-t-il dit, précisant que le 7ème art marocain évoque divers sujets liés à la réalité et au développement de la société marocaine et à la question des droits de l’Homme qui a connu une évolution notable.

Exposition

Une exposition de l’artiste peintre mauritanien Sayed Al Mokhtar Mohamed se tient depuis mercredi au Centre culturel marocain à Nouakchott, sous le thème “Les proverbes populaires hassanis à travers la calligraphie et les dessins”. L’artiste mauritanien vise à travers cette exposition à faire ressortir la valeur symbolique des proverbes hassanis, un important legs culturel mauritanien, et à les remettre au goût du jour sous forme de tableaux par le biais de la calligraphie arabe, des dessins et des paysages naturels.
A cette occasion, Sayed Al Mokhtar Mohamed qui s’est lancé en 1975 dans la peinture, a déclaré à la MAP avoir organisé des expositions similaires lors des dernières années dans certaines institutions culturelles et éducatives pour expliquer les proverbes populaires hassanis à travers la calligraphie et le dessin. Organisée avec la collaboration du Centre culturel marocain, cette exposition se poursuivra jusqu’au 23 janvier .

Libé
Lundi 19 Janvier 2015

Lu 165 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs